Le gomphide glutineux (Gomphidius glutinosus)

Gomphide glutineux[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Gomphide glutineux. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Gomphide glutineux. Cuticule. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Gomphide glutineux. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : boletales (Boletales)Sous-ordre :
Famille : gomphidiacées (Gomphidiaceae)Sous-famille :
Genre : gomphides (Gomphidius)Sous-genre :
Espèce : Gomphidius glutinosus [(J.-C. Schaeffer : Fries) Fries], Leucogomphidius glutinosusSous-espèce :
Nom commun : gomphide glutineuxNom populaire : mufle de vache

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneKuhmaulAngleterrespike-capArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisgomphide glutineuxFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
Russieмокруха еловаяSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainGomphidius glutinosus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
glutinosus : glutineux (latin glutinosus).

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Espèces semblablesEspèces semblables
Le gomphide glutineux prête peu à confusion avec son chapeau visqueux, sa chair jaune à la base, les lamelles grises décurrentes et son habitat.

L’hygrophore à lames jaunes Hygrophorus hypothejus, comestible médiocre, s’en rapproche par sa viscosité, son chapeau brun et son pied blanc à jaune mais qui montre un zone annulaire nette. Il s’en distingue par ses lames non séparables et jaunes.

Le petit gomphide tacheté Gomphidius maculatus est lié au mélèze, son pied est maculé de noir âtre dans sa moitié inférieure ; c’est un comestible de qualité médiocre.

RacineMycélium

Gomphide glutineux. Mycorhize du gomphide glutineux et de l'épicéa. Cliquer pour agrandir l'image.Mycorhize du gomphide glutineux et de l’épicéa.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
6,0 ± 2,0 cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
1,5 ± 0,5 cm.
Forme du piedForme du piedPied atténué au sommet
Pied un peu épaissi à la base.
Couleur du piedCouleur du pied
Gomphide glutineux. Pied. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Pied blanchâtre, puis brun sale tandis que seul le sommet reste blanc, couvert d’un épais voile glutineux ; base jaune vif.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Sec au sommet, très visqueux sous la zone annulaire.
Coupe du piedCoupe du pied
Gomphide glutineux. Cliquer pour agrandir l'image.Pied plein et ferme.

La base du pied est de couleur jaune de chrome vif, lorsqu’on le déterre.

Anneau du champignonAnneau, collerette, cortineChampignon à pied à cortine
Petite zone annulaire, plus ou moins nette, de mèches brunes, restes de la cortine noircis par les spores.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Base du pied jaune citron.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
7,5 ± 2,5 (15) cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau convexeChapeau platChapeau infundibuliforme
Chapeau hémisphérique puis convexe, enfin plan ou en forme d’entonnoir avec l’âge.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
D’abord grisâtre puis brun-roux grisâtre, gris violacé à chocolat, ternissant avec l’âge et souvent tacheté de noir. Se marque de noir au toucher.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Gomphide glutineux. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Cuticule couverte d’une épaisse couche visqueuse, poisseuse, détachable, enveloppée au début d’un voile translucide visqueux formant chez le jeune gomphide un voile visqueux sur les lamelles.

Cuticule facilement et entièrement séparable.

Marge du chapeau du champignonMarge du chapeauMarge enrouléeMarge étirée
Marge longtemps enroulée et reliée au pied par un voile gélatineux.
DessousFace inférieureHyménophore à lamelles
Lames.
Taille des lames ou pores
Lames larges.
Forme des lames ou poresHyménophore décurrent
Gomphide glutineux. Hyménophore. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Lames plus ou moins fourchues, fortement décurrentes.

Lames de consistance cireuse, se détachant facilement du reste du chapeau.

Couleur des lames ou pores
Lames blanchâtres puis colorées en gris perle nuancé de mauve par les spores mûres.
Espacement des lames ou pores
Lames espacées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 17 à 23 par 7 à 8 µm.
Forme des spores
Spores lisses.
Couleur de la sporéeChampignon à sporée noire
Sporée gris-noir.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair épaisse au centre du chapeau seulement.
Consistance de la chair
Chair tendre et molle.
Colorations
Chair blanche virant au gris, jaune vif dans la base du pied.
Couleur à la coupeChair changeante
La chair rosit un peu à la coupe.
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur neutre.
SaveurGoût
Saveur douce.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon mycorhizien
Fructification en petits groupes.

Mycorhize avec les conifères, en particulier l’épicéa.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxForêts de conifèresLisières
Gomphide glutineux. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bois clairs de résineux, essentiellement sous les épicéas en montagne et les pins en plaine, sur la mousse, surtout en lisière ou au bord des chemins des forêts d’épicéas.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

Culinaires
Bon comestible, surtout jeune : une fois la cuticule visqueuse pelée avec un couteau, le gomphide glutineux est délicieux. On peut éliminer la base du pied.

La chair noircit en cuisant.

StatutStatut

Rareté
Assez commun.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les chroogomphides (Chroogomphus)
Les gomphides (Gomphidius)
Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.