AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le parc naturel des Pilancones à Grande Canarie

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le Parc Naturel des Pilancones (« le parc des gouffres ») est une succession de hauts plateaux de petite taille sillonnés par des ravins, créent l’un des plus beaux paysages de la plus ancienne région de l’île. Sa morphologie se compose d’une succession de zones hautes et moyennes, sillonnées par les lits de différents ravins qui forment un paysage d’une grande beauté. Il s’agit de l’une des plus anciennes zones de l’île, avec des matériaux qui ont plus de 12 millions d’années.

SituationSituation

Le parc des Pilancones se situe au sud de l’île de Grande Canarie.

Le parc est délimité au nord par le parc rural du Nublo et, à l’est par le paysage protégé de Fataga. Le Pinar de Inagua, Ojeda et Pajonales se trouvent dans la zone la plus haute.

VisitesVisites

Site préhistoriqueLes vestiges préhispaniques
Nombreux vestiges préhispaniques, parmi lesquels il faut citer la nécropole d’Arteara, Los Caserones, Gitagana, Los Canalizos de Chira, Lomo de la Palma ou le Lomo de Pedro Afenso.
FloreLa flore et la faune
Du point de vue de l’inventaire botanique, il faut citer une zone de concentrations d’euphorbes des Canaries et d’euphorbiacées dans la zone basse, ainsi que des pinèdes et des cistes dans les parties moyennes et hautes. Parmi les arbres, il faut signaler la pinède de Pilancones, la plus grande de l’île. On peut également voir des dragonniers (Dracaena draco) et des genévriers sabine isolés (Juniperus sabina).

Parmi la faune, il faut citer de nombreuses colonies d’oiseaux dont les espèces les plus remarquables sont le pinson bleu (Fringilla teydea) ou le pic épeiche (Dendrocopos major). Dans les petits courants d’eau se distingue l’astrild ondulé (Estrilda astrild).

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles
On peut visiter le parc naturel des Pilancones librement en passant par le village de San Bartolomé de Tirajana, route direction Maspalomas.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Grande Canarie > Intérieur de Grande Canarie > Parc naturel des Pilancones
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La ville de Teror à Grande Canarie
La ville de Valleseco à Grande Canarie
La ville de Santa Brígida à Grande Canarie
Le village de La Lechuza à Grande Canarie
La ville d'Artenara à Grande Canarie
La ville de Vega de San Mateo à Grande Canarie
La ville de Tejeda à Grande Canarie
La ville de Valsequillo à Grande Canarie
La ville de San Bartolomé de Tirajana à Grande Canarie
La ville de Santa Lucia à Grande Canarie
Le parc naturel des Pilancones à Grande Canarie
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Grande Canarie
La côte septentrionale de Grande Canarie
La côte orientale de Grande Canarie
La côte méridionale de Grande Canarie
La côte occidentale de Grande Canarie
L'intérieur de Grande Canarie
La flore et la faune de l'île de Grande Canarie
L'île de Grande Canarie - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.