AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le sanctuaire et l'ermitage de Bonany de Petra à Majorque

[Sujet ascendant] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Page d'accueil] [Baléares] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le sanctuaire Notre-Dame de Bonne Année (Santuari de Nostra Senyora de Bonany / Santuario de Nuestra Señora de Bonany) se trouve au sommet du Puig de Bonany dans le centre de l'île de Majorque. Le sanctuaire de Bonany est aussi nommé « Ermitage de Bonany » parce qu'à partir de 1896 s'y installèrent des ermites chargés de garder le sanctuaire.
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Le toponyme « Bonany », parfois épelé « Bon Any », signifie « Bonne Année ». En 1609, une grave sécheresse menaçait les récoltes ; les habitants de Petra se rendirent en procession au sommet du Puig de Maria, où était vénérée une statue de la Vierge, pour implorer la Vierge Marie de faire venir la pluie. Leurs prières furent exaucées et de fortes pluies permirent de faire une bonne récolte (bon anyana) cette année-là. Dans la tradition populaire, cela se passa en 1600, et non en 1609. Depuis lors, le Puig de Maria est nommé Puig de Bonany, et la statue de la Vierge, la Mare de Déu de Bonany, Notre-Dame de la Bonne Année. En remerciement, la population fit construire un sanctuaire marial à la place de la petite chapelle d'origine.

SituationSituation

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Vue sur Petra depuis l'ermitage de Bonany. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Le sanctuaire vu depuis l'ouest (auteur Irene_25). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Le sanctuaire de Bonany se trouve au sommet du Puig de Bonany, une colline de 317 m d'altitude, mais visible de loin depuis la plaine de Majorque (Es Pla de Mallorca). Le puy de Bonany est situé presqu'à égale distance des villes de Petra, au nord-est, de Vilafranca de Bonany, au sud, et de Sant Joan, à l'ouest.

L'accès au Puig de Bonany se fait depuis Petra par une petite route, de 4 km de longueur, qui prend à droite (Carrer de Bonany), à la sortie sud de la ville, sur la route Ma-3310 en direction de Felanitx.

Coordonnées géographiques (parking du sanctuaire) : 39º 35' 42'' N ; 3º 5' 15'' E.

Depuis le parking on a une belle vue sur le nord et le nord-est de Majorque, avec Petra au premier plan ; depuis la terrasse du sanctuaire, la vue porte vers le nord-ouest jusqu'aux côtes de Pollença et d'Alcúdia.

La terrasse est un lieu de pique-nique, équipé de tables, très apprécié par les habitants de la région.

VisitesVisites

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Allée de montée au sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Allée de montée au sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'image.Peu avant l'arrivée au sanctuaire, le visiteur passe devant une croix de pierre commémorant le dernier sermon que fit à Bonany le Frère Juníper Serra. Le Franciscain Junípero Serra était originaire de Petra ; en 1749, il fut envoyé en mission au Mexique, où il évangélisa la Californie. Cette croix de pierre fut érigée le mardi de Pâques de 1949, à l'occasion de la célébration du second centenaire du départ de Juníper Serra, à l'endroit même où 200 ans auparavant il avait quitté les habitants de Petra.

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Portail du sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'image.Depuis le parking, on pénètre dans le sanctuaire par un portail dont les piliers présentent deux panneaux de carreaux de faïence portant les inscriptions : à gauche, « Sa trobada de la Mare de Déu » (La découverte de la Vierge) ; à droite « L'any 1600 fou per Petra Bon any » (L'année 1600 fut pour Petra un Bonne année).

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Azulejo du portail (auteur Miguel Duran Perello). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Les piliers du portail sont aussi décorés de panneaux de carreaux de faïence peints (azulejos) représentant saint Antoine et saint Paul, les saints patrons de la Congrégation des Ermites qui entretint le sanctuaire de Bonany pendant le XXe siècle.

Une allée bordée de cyprès et de palmiers conduit au sanctuaire.

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Façade du sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Façade du sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le sanctuaire comprend une église et des logements, qui furent habités par les ermites, et qui servent aujourd'hui de chambres d'hôtes.

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Le puits de la citerne (auteur Miguel Duran Perello). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Sur le côté droit de la terrasse se dresse le puits de l'ancienne citerne, à la margelle octogonale, dont l'eau a désaltéré les pèlerins de Bonany depuis des générations.

ÉgliseL'Église
Une petite chapelle existait déjà au début du XVIIe siècle (1604) au sommet du Puig de Maria ; cette chapelle abritait une statue de la Vierge (Mare de Déu) qui — selon une pieuse tradition — aurait été cachée dans une grotte pendant l'occupation musulmane et aurait été redécouverte après la reconquête chrétienne par les Catalans.

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Clochers de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Après que cette Vierge avait exaucé les prières des habitants de Petra pour qu'elle sauvât les récoltes de la sécheresse en 1609, un petit sanctuaire fut construit à l'initiative du curé de Petra, le Père Miquel Vicens.

Aux XVIIe et XVIIIe siècle le sanctuaire connut des restaurations et des agrandissements conduisant à un mélange de styles. En 1697 — comme le rappelle une inscription — la petite chapelle fut agrandie. En 1789, le portail fut reconstruit ; c'est le seul élément du premier sanctuaire qui soit toujours en place dans l'église actuelle : au-dessus du linteau du portail on peut voir les emblèmes de Petra (la tiare pontificale et les clefs de saint Pierre) avec la date de 1789. Sur l'arrière de l'église, qui est exposé au soleil, se trouvent deux cadrans solaires, l'un de 1710, en plâtre et très endommagé, et l'autre de 1799, en grès.

En 1919, la voûte de l'église fut détruite par la foudre. Plutôt que de réparer, il fut décidé de construire une église plus grande en étendant l'édifice vers l'arrière, au sud-ouest. Cette reconstruction commença dès 1920 et fut achevée en 1925, avec la participation fervente des populations de Petra, de Vilafranca et de Sant Joan. C'est de cette reconstruction de 1920 que date l'aspect actuel du sanctuaire, inspiré de la Renaissance et du classicisme. Le matériau de construction dominant fut le grès de Majorque (marès), mais aussi, à l'occasion, le béton.

La façade du sanctuaire est surmontée d'un fronton orné d'une rosace de pierre ; de part et d'autre, des clochers carrés, surmontés de coupoles octogonales, encadrent le fronton.

Le Porche
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Plaque commémorative des voeux de la Bienheureuse Catalina Caldés. Cliquer pour agrandir l'image.Sous le porche se trouve une plaque commémorant les voeux de la Bienheureuse Catalina del Carme « Dia 15 d'Octubre de l'any 1925 professa perpetuament en aquest santuari la beata Catalina del Carme Caldés, Socias F.F.M. (Sa Pobla 1899) martir del coll de Barcelona 1936, beatificada a Roma, 28 d'Octubre 2007 » (Le 15 octobre 1925 a prononcé ses vœux perpétuels, dans ce sanctuaire, la Bienheureuse Catalina del Carme Caldés Socias (Sa Pobla, 1899), martyr du col de Barcelone en 1936, béatifiée à Rome, le 28 octobre 2007).

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Plaque commémorative de l'arrivée des ermites à Bonany. Cliquer pour agrandir l'image.Fille d'une famille pauvre, mais très religieuse, Catalina Caldés Socias (Sa Pobla, 9 juillet 1899 - Barcelone, 23 juillet 1936) était une sœur des Sœurs franciscaines Filles de la Miséricorde. Elle se trouvait à Barcelone quand éclata la guerre civile ; avec d'autres religieux, elle fut arrêtée et souffrit le martyre dans le quartier de Coll al Tibidabo, puis fut fusillée par des miliciens « républicains » au Vall d'Hebron, le 23 juillet 1936. Elle fut béatifiée par l'Église catholique le 28 octobre 2007, sous le pontificat du pape Benoît XVI.

Une autre plaque, apposée en 1971, commémore le 75e anniversaire de l'arrivée à Bonany, en 1896, des ermites de la Congrégation d'Ermites de saint Paul et saint Antoine.

La Nef
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Crèche du sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Nef de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.La nouvelle église de Bonany possède une vaste nef de 25 m de longueur et 6 m de largeur, sans chapelles latérales. Le plan de la nef est en croix latine, avec trois sections avant la croisée du transept, séparés par des arcs qui soutiennent une voûte en berceau de 12 m de hauteur. Les fenêtres de la nef et les rosaces du transept, faits de verre multicolore, donnent au site une grande luminosité. Le sol de la nef est couvert d'un carrelage au décor végétal, avec des fleurs roses et rouges, des branches vertes et des étoiles blanches.

En raison de ses dimensions et de la richesse de sa décoration, le sanctuaire de Bonany est surnommé la « Cathédrale de la Montagne » (Catedral de la Muntanya / Catedral de la Montaña).

À gauche de l'entrée se trouve une crèche en diorama.

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Nef de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Nef de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Nef de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Nef de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Nef de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Nef de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.
Le Transept
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Coupole de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Coupole de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.À chaque extrémité du transept se trouve un autel surmonté par une rosace de verre coloré. Aux quatre coins de la croisée du transept se trouvent de fines colonnes cannelées, aux chapiteaux richement sculptés, qui supportent un dôme haut de 18 mètres (24 m de hauteur à l'extérieur, en comptant la hauteur de la croix). Depuis le transept des escaliers permettent d'accéder au déambulatoire où l'on peut voir la statue de la Vierge de Bonany.
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Autel latéral. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Autel latéral. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - chœur de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.
Le Chœur
Sur les côtés du retable, derrière le maître-autel, se trouvent des statues de saint Paul de Thèbes (San Pablo el Ermitaño), portant un oiseau sur l'épaule droite, et de saint Antoine Abbé (San Antonio Abad), avec un cochon à ses pieds.
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - chœur de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - chœur de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - chœur de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.
SculptureLa Vierge de Bonany
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - chœur de l'église. Cliquer pour agrandir l'image.Derrière le maître-autel, dans une niche où l'on accède par un déambulatoire, se trouve l'effigie de Notre-Dame de Bonany. Selon la légende, cette statuette de bois daterait du VIIIe siècle et aurait été dissimulée dans une grotte pendant l'occupation maure de l'île de Majorque. Un berger l'aurait découverte dans cette grotte, après la reconquête, près de Fonteta de la Mare de Déu. Le style de l'objet semble plutôt indiquer une œuvre du début du XVIIe siècle. La statue représente la Vierge avec Jésus sur ses genoux.

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - La Mare de Déu de Bonany (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Le mardi de Pâques, les fidèles des villages environnants se rendent en pèlerinage au sanctuaire pour adorer Nostra Senyora de Bonany.

ChapelleL'Ermitage de Bonany
Au XIXe siècle le sanctuaire de Bonany se détériorait et nécessitait sans cesse des travaux de restauration. En 1895, la municipalité de Petra renonça à ses droits sur le sanctuaire et le céda à l'évêché de Majorque. L'évêque décida de confier la garde du sanctuaire à la Congrégation des Ermites de saint Paul et de saint Antoine (Congregació d'Ermitans de Sant Pau i Sant Antoni). Les moines ermites s'installèrent à Bonany dès le 3 février 1896. Six cellules, une cuisine et un réfectoire furent construits à droite de la chapelle.

Depuis lors le sanctuaire est nommé Ermitage Notre-Dame de Bonany (Ermita de Nostra Senyora de Bonany / Ermita de Nuestra Señora de Bonany). En 1920, les ermites organisèrent la reconstruction de l'église que l'on voit aujourd'hui. En 1991, les derniers moines vieillissants quittèrent l'ermitage.

InformationsInformations pratiques

HôtelHôtels
Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Les chambres de l'ermitage. Cliquer pour agrandir l'image.
Bonany est l'un des six monastères de l'île de Majorque à accueillir des voyageurs, avec les sanctuaires de Lluc, de Sant Salvador à Felanitx, de Cura à Randa, de Gracià à Randa et de Monti-sion à Porreres. Le sanctuaire de Bonany dispose de cinq chambres doubles, de confort assez rudimentaire. Les cinq chambres se partagent une douche d'eau froide et des toilettes.

Le sanctuaire de Bonany de Petra à Majorque - Boutique d'objets de piété. Cliquer pour agrandir l'image.Pas de restaurant, ni de bar, encore moins de discothèque, mais une cuisine, une salle à manger, un distributeur de boissons et des aires de barbecue extérieures avec des tables de pique-nique. Une boutique vend des bibelots religieux.

Tarif : 10 € par nuit et par personne.

Téléphone : 00 34 971 561 101

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté de la Pla de Mallorca > Petra > Sanctuaire de Bonany
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Sujets plus larges
Accueil
Le comté de la Plaine de Majorque - Brochure des attractions
La ville de Muro à Majorque
La ville de Santa Margalida à Majorque
La ville de Petra à Majorque
La ville de Vilafranca de Bonany à Majorque
La ville de Sant Joan à Majorque
La ville de Porreres à Majorque
La ville d'Algaida à Majorque
La ville de Sineu à Majorque
Sujet ascendant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.