AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La piéride de la rave (Pieris rapae)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

MâlePiéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.MâlePiéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.
FemellePiéride de la rave. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.FemellePiéride de la rave. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : piéridés (Pieridae)Sous-famille : piérinés (Pierinae)Tribu : (Pierini)
Genre : Pieris [Schrank,1801]Sous-genre :
Espèce : Pieris rapae [Linné, 1758], Artogeia rapae [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : piéride de la raveNom populaire : petit blanc du chou

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnekleiner Kohlweißling, RübenweisslingAngleterresmall white butterfly, common cabbage wormArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarklille kålsommerfuglGaeidhligEspagnepequeña mariposa de la col, blanquita de la colEstonieväike-kapsaliblikas
FøroysktFinlandenaurisperhonenFrançaispiéride de la raveFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrierépalepkeIrlandeIslandeItalierapaiola, cavolaia minore
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeliten kålsommerfuglOccitan
Pays-Basklein koolwitjePolognebielinek rzepnikPortugallagarta do naboRoumanie
RussieБелянка репнаяSerbieSlovaquiemlynárik repovýSlovénie
SuèdeTchéquiebělásek řepovýUkraïneEmpire romainPieris rapae

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
Piéride de la rave. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.La piéride de la rave se distingue de la piéride du chou par ses taches grisâtres sur le dessus des ailes et par sa taille plus petite, dépassant rarement 5,5 cm. L'aile de la femelle porte deux taches foncées arrondies au bas du bord extérieur. L'adulte vole de mars à août ou septembre.
MorphologieMorphologie
Piéride de la rave. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Planche d'identification Morris. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemellePiéride de la rave. Femelle de deuxième génération de la pièride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Ailes blanc clair, les antérieures avec une petite tache sombre à l'apex, et une tache sur le bord costal de l'aile postérieure.

Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Dimorphisme sexuel.

Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.En dessous, l'aile postérieure est jaune moutarde pâle.
MâleUne tache arrondie noire sur l'aile antérieure chez le mâle.FemelleDeux taches sur les ailes antérieures chez la femelle.
Piéride de la rave. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave, Mâle dessus 1 génération. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave, Mâle dessous 1 génération. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave, Mâle dessus 2 génération. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave, Mâle dessous 2 génération. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave, Femelle dessus 1 génération. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave, Femelle dessous 1 génération. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave, Femelle dessus 2 génération. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave, Femelle dessous 2 génération. Cliquer pour agrandir l'image.
LongueurEnvergureDe 46 à 54 mm.
ColorisColoris
Piéride de la rave. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
ChenilleChenille
Piéride de la rave. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.La chenille de la piéride de la rave a la tête verdâtre parsemée de petits points noirs. Ventre vert clair sans taches, dos maculé de plaques noir brillant, parcouru de 3 bandes jaunes souvent morcelées et réduites à 1 ou 2 taches par anneau. Pilosité fine, courte et dense.

Piéride de la rave. Chenilles. Cliquer pour agrandir l'image.30 mm.

RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.
Avec ses taches noires sur le dessus des ailes et son aile postérieure jaune en dessous, la piéride de la rave se distingue facilement des autres piérides blanches.

Comment distinguer les trois espèces de piérides blanches :

  • Piéride du chou : plus grande et tâche apicale de l'aile antérieure très marquée et bien noire et descend sur le bord externe jusqu'à la nervure 3.
  • Piéride de la rave : plus petite que la précédente, la tâche apicale des ailes antérieures est moins marquée, plus petite et d'un gris noir sale et ne va pas au-delà de la nervure 6 (plus haute).
    Le verso est souvent jaunâtre.
  • Piéride du navet : même taille que la précédente mais des nervures noires bien marquées sont visibles au verso. De plus la tâche apicale des ailes antérieures est noire, plus petite que chez la piéride du chou et surtout ressemble à plusieurs petits triangles assemblés à partir de l'apex.
  • La Piéride de l'ibéride est proche de la piéride de la rave, mais la tache apicale s'étend jusqu'à la nervure 4.

VolVol

HabitudesHabitudes

Description
Piéride de la rave. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.La piéride de la rave est essentiellement diurne et n'entre en activité qu'en plein jour.

Piéride de la rave. Attroupement. Cliquer pour agrandir l'image.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Piéride de la rave. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.
TerritorialitéTerritorialité
Piéride de la rave. Attroupement. Cliquer pour agrandir l'image.Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Piéride de la rave. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.La piéride de la rave s'accouple vers midi et les couples voltigent alors pendant une heure ou deux.

Piéride de la rave. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.

Site de ponte
Piéride de la rave. Oeufs. Cliquer pour agrandir l'image.L'œuf est déposé isolément à la face inférieure des feuilles des crucifères sauvages et des choux.
NidNid
Ponte
Piéride de la rave. Oeufs. Cliquer pour agrandir l'image.Les œufs sont déposés isolément ou par petits groupes d'ordinaire sous les feuilles.

Piéride de la rave. Oeuf. Cliquer pour agrandir l'image.

Nombre de pontes
Œufs
Piéride de la rave. Oeuf. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Oeuf. Cliquer pour agrandir l'image.Les œufs de la piéride de la rave sont pondus isolément sur les plantes hôtes (choux et autres crucifères).
Éclosion
Larve
Piéride de la rave. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Chenille sur chou. Cliquer pour agrandir l'image.La chenille de la piéride de la rave vit en solitaire ; elle est peu visible.

Piéride de la rave. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.Elle ronge l'épiderme des feuilles puis se chrysalide sur la plante nourricière.

Les plantes-hôtes sont nombreuses, mais surtout des crucifères : chou, rave, navet, moutarde, cresson, capucine, réséda.

Chrysalide
Piéride de la rave. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.Les chenilles se chrysalident et les papillons qui en sont issus déposent leurs œufs sur les choux en juin. Les chenilles se chrysalident en août-septembre et hivernent.

Les papillons issus des chrysalides ayant hiverné apparaissent au printemps et pondent surtout sur les crucifères sauvages. Cette génération est rarement nuisible.

Piéride de la rave. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.Chrysalide sur un fragment de feuille de Chou. Remarquer la ceinture de soie (flèche) qui soutient la chrysalide.

Cycle annuel
Piéride de la rave, Mâle 2 génération. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.La piéride de la rave vole de mars à octobre en au moins deux générations (trois, voire plus). Les générations diffèrent par la taille et l'ornementation (polymorphisme saisonnier).

Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d'hibernation
Prédateurs
Araignées
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Plantes-hôtes : essentiellement les crucifères, la capucine (Tropaeolum), le réséda.

Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Pelouses de montagnePrésPrairiesBois de feuillusBords de cheminJardins
Piéride de la rave. Habitat. Cliquer pour agrandir l'image.
L'habitat de la piéride de la rave est identique à celui de son cousin la piéride du Chou.

Piéride de la rave. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.Elle fréquente tous les types de milieux et en grand nombre : clairières, milieux ouverts, terres cultivées, jardins.

Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Presque aussi commune que la piéride du chou, avec laquelle elle est facilement confondue ; la Piéride de la rave fréquente assidûment les jardins et champs cultivés et les lieux fleuris de toute sortes.

AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
De la plaine à 2000 m environ.

RépartitionRépartition

Répartition globale
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.La piéride de la rave est répandue presque partout dans l'hémisphère nord.

Piéride de la rave. Mâle de deuxième génération de la piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.Toute l'Europe, excepté la région arctique.

Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.La piéride de la rave a fortement tendance à effectuer des migrations, vers le nord au printemps, vers le sud en août.

Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.

StatutStatut

Rareté
Piéride de la rave. Cliquer pour agrandir l'image.
Piéride de la rave. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.La piéride de la rave est le plus commun de tous les papillons diurnes. Introduit avec les légumes partout dans le monde. Ravageur occasionnel.

Piéride de la rave. Femelle dessous. Cliquer pour agrandir l'image.En France, la Piéride de la Rave est l'un des rares papillons qui se maintienne dans les zones urbanisées et autres espaces verts. Elle ne semble pas constituer un insecte ravageur des cultures de premier ordre.

Dégâts et nuisances
Les dégâts sont dus à la seconde génération et peuvent quelquefois être importants. Les chenilles ne laissent parfois que les grosses nervures des feuilles. Leurs excréments s'accumulent dans la partie centrale du Chou provoquant sa décomposition accompagnée d'une odeur nauséabonde.

Piéride de la rave. Dégâts sur chou. Cliquer pour agrandir l'image.Contrairement à la noctuelle du chou (Mamestra brassicae) qui attaque les feuilles du cœur de la plante, les Piérides attaquent les feuilles dégagées. Les feuilles périphériques sont déchiquetées.

ProtectionMenaces
Protection

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
L'aurore (Anthocharis cardamines)
L'aurore de Provence (Anthocharis belia)
Le gazé (Aporia crataegi)
Le marbré kurde (Pontia chloridice)
Le marbré de vert (Pontia daplidice)
Le marbré des alpages (Pontia callidice)
La piéride du chou (Pieris brassicae)
La piéride du navet (Pieris napi)
La piéride de la rave (Pieris rapae)
Sujets plus larges
Racine
Les coliadinés (Coliadinae)
Les dismorphiinés (Dismorphiinae)
Les piérinés (Pierinae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.