AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

L'aurore (Anthocharis cardamines)

Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d'accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Mâle verso. Cliquer pour agrandir l'image.
Aurore. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Femelle verso. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Femelle verso. Cliquer pour agrandir l'image.
Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.
Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.

Classificationclassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : piéridés (Pieridae)Sous-famille : piérinés (Pierinae) / anthocharinés (Anthocharinae [Scudder, 1889])
Genre : aurores (Anthocharis [Boisduval, Rambur, Duméril & Graslin, 1833])Sous-genre :
Espèce : Anthocharis cardamines [Linné, 1758], Papilio cardamines [Linné, 1758], Euchloe cardaminesSous-espèce :Nom commun : auroreNom populaire : piéride du cresson

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAurorafalterAngleterreorange tipArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkauroraGaeidhligEspagneauroraEstoniekoiduliblikas
FøroysktFinlandeauroraperhonenFrançaisauroreFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongriehajnalpírlepkeIrlandeIslandeItalieaurora
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeaurorasommerfuglOccitan
Pays-BasoranjetipjePolognezorzynek rzeżuchowiecPortugalRoumanie
RussieБайкальском регионеSerbieSlovaquiemlynárik žeruchovýSlovénie
SuèdeaurorafjärilTchéquiebělásek řeřichovýUkraïneEmpire romainAnthocharis cardamines

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Aurore, Argus femelle photographiée en avril sur les coteaux de Limagne à 450 m d'altitude.. Cliquer pour agrandir l'image.
Étymologie françaiseÉtymologie française
Aurore. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
Petit papillon annonciateur du printemps, l'aurore a un dimorphisme sexuel très caractéristique.

Le mâle porte à l'extrémité des ailes antérieures une grande tâche orange qui occupe la moitié des ailes antérieures, remplacée chez la femelle par une tâche noire.

Aurore. De face. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Femelle recto. Cliquer pour agrandir l'image.
MorphologieMorphologie
Aurore. Mâle verso. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Planche d'identification Morris. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelleAurore.
La face inférieure tachetée de vert de l'aurore le camoufle sur les fleurs d'alliaire, sa plante hôte.
MâleAurore. Mâle recto. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Mâle verso. Cliquer pour agrandir l'image.
FemelleAurore. Femelle recto. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Femelle verso. Cliquer pour agrandir l'image.
LongueurLongueurEnvergureEnvergureDe 35 à 48 mm.
ColorisColoris
Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.
Aurore. Mâle recto. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.MâleLa coloration orange de l'extrémité des ailes antérieures est caractéristique de cette espèce qui ne peut être confondue avec aucune autre.

Les deux sexes sont quasiment semblables.

Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Femelle recto. Cliquer pour agrandir l'image.FemelleLa femelle de l'aurore ne présente pas les marques oranges, mais on rencontre des individus intersexués, d'apparence mâle sur une moitié et femelle sur l'autre.
ChenilleChenille
La chenille de l'aurore est mince et a le dos vert clair avec des flancs presque blancs, le ventre et les pattes vert plus sombre, avec des points bruns éparpillés sur tout le corps.

30 mm de longueur.

Elle possède un reflet qui la camoufle parfaitement.

Chenille d'aurore à mi-vieChenille d'aurore jeuneAurore. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.
Chrysalide
La chrysalide ressemble à une épine.
RemarquesRemarques
Aurore. Androgyne. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Androgyne mosaique. Cliquer pour agrandir l'image.On rencontre des individus androgynes.
Espèces semblablesEspèces semblables
Proche de l'aurore de Provence (Anthocharis belia).

En vol, la femelle est difficile à distinguer des piérides blanches mais les taches oranges du mâles attirent l'attention.

HabitudesHabitudes

Description
Aurore, Aurore mâle photographié en avril sur les coteaux de Limagne à 450 m d'altitude.. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Mâle dessous. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Femelle dessous. Cliquer pour agrandir l'image.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Aurore. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.
TerritorialitéTerritorialité
Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.
Parade nuptiale
Aurore. Couple. Cliquer pour agrandir l'image.Le mâle de l'aurore vole dès le matin, à la recherche d'une femelle encore posée dans l'herbe humide.
ReproductionAccouplement
Aurore. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.Dès l'accouplement réalisé en fin de matinée, la femelle s'envole à la recherche de la plante nourricière préférée de la chenille, l'alliaire (Alliaria petiolata).
Site de ponte
L'aurore pond sur les cardamines et autres crucifères.

Les œufs sont pondus un à un sur les boutons floraux.

NidNid
Ponte
Nombre de pontes
Œufs
Aurore. Oeuf. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Oeuf. Cliquer pour agrandir l'image.La forme des œufs est similaire à celle des boutons fermés de la plante, en forme de fuseau, blanc-jaunâtre puis, après quelques jours, orange.
Éclosion
Larve
Aurore. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Aurore sur une cardamine des prés. Cliquer pour agrandir l'image.L'aurore se nourrit de diverses crucifères comme la cardamine des prés (Cardamines pratensis), l'alliaire (Alliaria petiolata), la moutarde (Sinapsis arvensis), le sisymbre (Sisymbrium officinale), le cresson, l'arabis (Arabis glabra).

La chenille est cannibale.

Chrysalide
La chrysalide se forme en avril / mai pour ne donner naissance à un adulte qu'en mars suivant.

Aurore. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Emergence imago. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.
Cycle annuel
Aurore. Mâle. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.
L'aurore est le précurseur du printemps car on le voit voler dès le mois de mars, voir février.

L'aurore vole d'avril à juin (juillet en montagne), rarement plus tard, et ne compte qu'une génération annuelle.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d'hibernation
L'aurore hiverne au stade nymphal sur une tige de plante.
LongévitéLongévité
PrédateursAraignées

RégimeNourriture

Description
Crucifères sauvages (Vélars, Monnaie du Pape…), Cardamines des prés.
Aurore. Chenilles. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore sur alliaire

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrésPrairiesBords de cheminHaiesJardins
Aurore. Mâle recto. Cliquer pour agrandir l'image.L'Aurore apparaît dès le mois d'avril dans les prairies et clairières humides, le long des haies, lisières de forêt, des bordures de chemin et les lieux découverts.

Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Ce papillon fréquente les prés marécageux, les bordures de haies et les lisières des bois. Il peut se rencontrer dans les jardins si des milieux qui lui sont favorables existent dans les alentours.

AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Jusqu'à 2000 m environ.
Espèces associéesEspèces associées

RépartitionRépartition

Répartition globale
Toute l'Europe.
Aurore. Repartition.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.Aurore. Cliquer pour agrandir l'image.
Présent en auvergneAuvergne
Aurore. En vol, Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.

StatutStatut

Rareté
En régression.
Dégâts et nuisances
ProtectionMenaces
Protection

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'aurore (Anthocharis cardamines)
L'aurore de Provence (Anthocharis belia)
Le gazé (Aporia crataegi)
Le marbré kurde (Pontia chloridice)
Le marbré de vert (Pontia daplidice)
Le marbré des alpages (Pontia callidice)
La piéride du chou (Pieris brassicae)
La piéride du navet (Pieris napi)
La piéride de la rave (Pieris rapae)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les coliadinés (Coliadinae)
Les dismorphiinés (Dismorphiinae)
Les piérinés (Pierinae)

Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.