AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le martin-pêcheur (Alcedo atthis)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Martin-pecheur, Adulte perché. Cliquer pour agrandir l'image.Martin-pecheur, Gros plan de la tête. Cliquer pour agrandir l'image.Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.
Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.
Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe :Sous-groupe :Ordre : coraciiformes (Coraciiformes)Sous-ordre :
Famille : alcédinidés (Alcedinidae)Sous-famille :Genre :Sous-genre :
Espèce : Alcedo atthis [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : martin-pêcheur d'EuropeNom populaire :

Noms européensNoms européens

Albaniebilbili peshkatar, bilbil ujiAllemagneEisvogelAngleterrecommon kingfisherArménie
Pays basquemartin arrantzaleBiélorussieзiмародак, звычайны зімародакBrezhonegevn-glas, moualc'h-arc'hant, labous-sant-Nikolaz, labous-sant-WennoleBulgarieземеродно рибарче
CatalogneblauetChyprioteCorsuCroatievodomar, vodomar ribar
DanemarkisfuglGaeidhligbiorra cruideinEspagnemartin pescadorEstoniejäälind
FøroysktísfuglurFinlandekuningaskalastajaFrançaismartin-pêcheur d'EuropeFrysk
GalicePays de Gallesglas y dorlan, pysgotwrGéorgieGrèceαλκυόνη
HongriejégmadárIrlandecruidín, iscaire cóirneach, murlachIslandebláþyrillItaliemartin pescatore
Lettoniezivju dzenītis, zivjdzenītisLithuaniežuvinininkėlis, tulžysLëtzebuergëschMacédoineрибарче
Maltegħasfur ta' San MartinMoldovenesteNorvègeisfuglOccitan
Pays-BasijsvogelPolognezimorodekPortugalguarda-rios-comumRoumanie
Russieобыкновенный зимородок, зимородок, голубой зимородокSerbieводомарSlovaquierybárik obyčajnýSlovénievodomec
SuèdekungsfiskareTchéquielednáček říční, lednáček obecnýUkraïneрибалочкаEmpire romainAlcedo atthis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Martin-pecheur. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Martin-pecheur, Dessin adulte. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelle

Martin-pecheur. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Baptisé Alcyon par les anciens, le martin-pêcheur est un peu plus petit que l'étourneau.

Martin-pecheur, Mâle sur son perchoir. Cliquer pour agrandir l'image.Il a le corps trapu, une très grosse tête plate et un bec grand, droit et puissant. La queue est très courte.

PlumageMartin-pecheur. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Adulte à calotte, nuque, moustache et dessus bleu vif à reflets métalliques, la nuance variant selon lumière et l'angle de vue. Zone pâle sur le dos. Calotte et couvertures alaires tachetés de bleu pâle. Scapulaires, rémiges et bout de la queue bleu noirâtre plus sombre. Dessous roux vif. La tête est finement rayée noir sur le dessus ; joue rousse, moustache bleue ponctuée de blanc ; gorge et tache sur le cou blanches.
Forme de becLong bec en forme de poignard est noir grisâtre chez le mâle, alors que la mandibule inférieure est orange chez la femelle.
PatteLes courtes pattes sont rouges brique et les deux doigts externes sont soudés sur plus de la moitié de la longueur.
LongueurDe 16 à 17 cm.EnvergureDe 24 à 26 cm.
HauteurPoidsDe 35 à 45 g.
ColorisColoris
Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.
Martin-pecheur. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Jeunes : Juvénile plus terne que l'adulte, à dessus plus vert et la poitrine gris bleuté. Pattes oranges ternes. Ils revêtent leur plumage d'adulte au bout de 10 jours et ils sont capables de voler 25 jours après l'éclosion.

Points d'identification :

  • Plumage bleu vif, aux reflets métalliques
  • Corps trapu avec une grande tête et long bec.
  • Tout le dessous roux vif.
  • Gorge et tâche blanche.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Le cri du martin-pêcheur est un cri très strident « tchiii », rapidement répété après excitation.
Cri d'oiseauCri
Cris forts et aigus, souvent très brefs lors de l'envol.
Cri d'oiseauCri
Au printemps et en automne, il utilise un autre cri « chri-ti-tit » plus agressif pour repousser les intrus.
Chant d'oiseauChant
Le chant est peu fréquent : trille bref, pour le mâle « tit tut tit » ; pour la femelle « tieht » soutenu.
Cri d'oiseauCri

VolVol

Description
Martin-pecheur, En vol. Cliquer pour agrandir l'image.Vol acrobatique. Il vole très vite et en ligne droite, avec des séries de battements vibrants entrecoupées de brefs planés, le plus souvent au-dessus d'une étendue d'eau ou de la végétation riveraine.

ComportementHabitudes

Description
Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Difficile à observer : il se tient souvent perché sur une branche au-dessus de l'eau : il guette ses proies. Malgré son plumage coloré, il est bien camouflé, car ses plumes bleues se confondent avec l'eau ou la végétation de la rive. Il s'envole au ras de l'eau, tel un éclair fugitif bleu turquoise accompagné par des sifflements très aigus. Il capture ses proies après un plongeon vertical. Il peut parfois voler sur place. Il est farouche et assez remuant.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
Dés le mois de janvier, le mâle recherche un abri pour y loger sa future compagne.
ReproductionParade nuptiale
Ses couleurs vives lui permettent d'intimider d'éventuels prétendants.
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Martin-pecheur, nidÀ la saison des nids le martin-pêcheur habite les eaux stagnantes ou courantes, pourvue qu'il trouve tout près une paroi abrupte dans laquelle il creuse un boyau. Le boyau est creusé par le mâle ou la femelle dans la terre ou le sable d'une berge élevée, directement au-dessus du niveau de l'eau, parfois plus loin de l'eau dans une sablière ou une gravière. La longueur de celui-ci varie de 40 à 100 centimètres de et à son extrémité se trouve la cavité du ni, de 7 à 10 centimètres de haut et de 10 à 13 de largeur. Les oiseaux creusent avec leurs pattes. Il est renouvelé chaque année, car il est rapidement souillé par les déjections et les restes de nourriture.
NidNid
Le boyau finit par une cavité qui n'est pas garnie, sinon d'os de poissons séchés, où les œufs sont pondus.
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
Généralement deux couvées, parfois trois : la 1ère fin avril-début mai, la seconde en juin-juillet, la 3ème en août.
PontePonte
La femelle pond en avril-mai, une deuxième fois en juin-juillet et couve sitôt le premier œuf pondu.
ŒufsŒufs
Martin-pecheur, oeufLa femelle pond 6 ou 7 œufs de forme arrondie, d'un blanc pur brillant, un peu luisants, pesant environ 40 g.
IncubationIncubation
L'incubation dure de 19 à 21 jours.
ÉclosionÉclosion
Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Les petits éclosent au bout de 18 à 21 jours. Le mâle apporte la nourriture à la couveuse, mais aussi la remplace. Les parents nourrissent tous deux les jeunes au nid, de 23 à 27 jours. Ils apportent même encore quelques jours après que les jeunes aient quitté le nid. Ensuite les jeunes Martin-pêcheurs se dispersent aux alentours.
EnvolEnvol
Les jeunes, nidicoles, s'envolent à 23-27 jours.
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité
Maximum : 15 ans.

RégimeNourriture

Description
Oiseau insectivoreLibellulesPoissonsGrenouillesTêtards
Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Le martin-pêcheur se nourrit de petits poissons (jusqu'à 7 cm) mais aussi, occasionnellement, d'insectes aquatiques et leurs larves, de divers invertébrés aquatiques, de têtards, des petites grenouilles, quelques petits crustacés et mollusques.

Martin-pecheur, Femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Il chasse depuis un perchoir au-dessus de l'eau.

La pêche du martin-pêcheur :
Martin-pecheur, la pecheMartin-pecheur, la pecheMartin-pecheur, la peche

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
ÉtangsRuisseauxRivièresMaraisLacsRivagesMarécages
Martin-pecheur, Peinture. Cliquer pour agrandir l'image.
Martin-pecheur. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.On peut rencontrer le martin-pêcheur autour des étangs et des lacs propres, des fleuves mais surtout ruisseaux et rivières à eau claire et au cours lent, avec des rives sablonneuses propices à la nidification et riches en branches surplombantes.

Martin-pecheur. Cliquer pour agrandir l'image.Pendant la migration et l'hivernage, on peut aussi le rencontrer dans les estuaires, les marais littoraux, sur les canaux, les étangs à roselières et sur les côtes.

Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèces associéesEspèces associées

RépartitionRépartition

Répartition globale
Martin-pecheur, Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte de répartition
Dans région paléarctique, dans l'Inde, l'Archipel malais jusqu'aux Salomon.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Migrateur partiel, c'est un nicheur sédentaire en Europe de l'Ouest ; il n'y a guère de migration mais on assiste à des déplacements territoriaux et à certains erratisme nutritionnel. Oiseau sensible aux hivers rigoureux. Les mouvements migratoires ont lieu en août-novembre et en mars-mai. Une partie de la population se déplace vers le sud en hiver, surtout lorsqu'il est rigoureux, jusqu'aux côtes du Maghreb. Les populations nicheuses du Nord-Est européen sont entièrement migratrices.

StatutStatut

Rareté
Protection
Espèce protégée mais répandue.

Même si son aire de répartition est assez large, les effectifs sont en régression dans beaucoup de pays. Il semble que les hivers très rigoureux sont un des problèmes principaux. Néanmoins, les causes de la régression actuelle sont la pollution des rivières, les canalisations, les drainages qui troublent les eaux et la persécution par l'homme.

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
La huppe fasciée (Upupa epops)
Le martin-pêcheur (Alcedo atthis)
Sujets plus larges
Racine
Les oiseaux (identification des oeufs)
Les ansériformes (Anseriformes)
Les apodiformes (Apodiformes)
Les charadriiformes (Charadriiformes)
Les ciconiiformes (Ciconiiformes)
Les columbiformes (columbiformes)
Les coraciiformes (Coraciiformes)
Les galliformes (Galliformes)
Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo)
Les cuculiformes (Cuculiformes)
Les gruiformes (Gruiformes)
Le guêpier d'Europe (Merops apiaster)
Les passériformes (Passeriformes)
Les piciformes (Piciformes)
Les podicipédiformes (Podicipediformes)
Les rapaces diurnes
Les rapaces nocturnes
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.