AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le lézard vivipare (Lacerta vivipara)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Laissées] [Empreinte] [Voie] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Lézard vivipare. Mue. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard vivipare. Mue en gros plan. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard vivipare. Cliquer pour agrandir l'image.
Lézard vivipare. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard vivipare. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard vivipare. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : reptiles (Reptilia)Sous-classe : squamates (Squamata [Oppel, 1811])
Groupe :Sous-groupe :Ordre :Sous-ordre : sauriens (Sauria)
Famille : lacertidés (Lacertidae)Sous-famille :Genre : lézards (Lacerta)Sous-genre :
Espèce : Zootoca vivipara, Lacerta vivipara [Jacquin, 1787]Sous-espèce :Nom commun : lézard vivipareNom populaire : lézard commun

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaislézard vivipareFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainLacerta vivipara

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelleDos brun sombre.
Chez le mâle, le ventre est jaune, chez la femelle, le ventre est blanc.
LongueurJusqu`à 16 cm.Envergure
HauteurPoids
ColorisColoris
Lézard vivipare. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.1a - Nouveau né

1b - Mâle

1c - Femelles

1d - Mâle aux couleurs nuptiales

Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

LaisséesLaissées

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

VoieVoie

Description

ComportementHabitudes

Description
Mœurs diurnes

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Le lézard n'est pas réellement vivipare mais plutôt ovovivipare : l'accouplement a lieu au printemps et le premier développement des œufs se produit dans l'oviducte de la femelle.
Maturité sexuelle
Période de reproduction
Territorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
Nombre de portées
Ponte
Lézard vivipare. Femelle gestante. Cliquer pour agrandir l'image.
Œufs
Incubation
Éclosion
À la fin de juillet ou en août, les 3 à 15 œufs sont déposés dans un trou ou sous une pierre. Quelques minutes seulement après la ponte, les petits déchirent la coque membraneuse à l'aide de la dent caduque qu'ils possèdent sur le museau et s'échappent. Ils sont déjà très alertes, ils ont une livrée entièrement noire et une taille de 3 à 5 cm.
Nourrissage
Sevrage
Émancipation
À l'état adulte (à l'âge de 3 ans), ils atteindront une taille de 16 à 18 cm (dont 10 pour la queue) et auront une teinte généralement brune avec des rayures et taches plus claires sur le dos.
Période de mue
Prédateurs
Principale proie de la vipère péliade.
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Le lézard vit uniquement dans des endroits bien éclairés à condition d'y trouver des points d'eau semi-permanents : tapis herbacé à base de callune, graminées, joncs (associés à l'humidité), tapis de sphaignes, myrtilles, etc. Cet habitat est caractéristique des mises à blanc étendues. L'animal peut y être observé surtout par temps ensoleillé mais il est peu frileux; il sort d'hibernation dès le mois de mars et reste actif jusque fin novembre.
Territoire
Gîte
AltitudesAltitudes

RépartitionRépartition

Répartition globale
Présent en auvergneAuvergne
Puy Pariou (lisières et clairières de forêts).

MigrationMigration / Hibernation

Hibernation

Histoire et traditionsHistoire, traditions, légendes, mythes, symboles …

StatutStatut

Rareté
Menaces
Chasse interditeProtection

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le lézard des murailles (Podarcis muralis)
Le lézard des souches (Lacerta agilis)
Le lézard vivipare (Lacerta vivipara)
Le lézard vert (Lacerta viridis)
Sujets plus larges
Racine
Les colubridés (Colubridae)
Les lacertidés (Lacertidae)
L'orvet fragile (Anguis fragilis)
Les vipéridés (Viperidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.