AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le lézard des murailles (Podarcis muralis)

Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Laissées] [Empreinte] [Voie] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Lézard des murailles. Juvénile. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard des murailles. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard des murailles. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : reptiles (Reptilia)Sous-classe : squamates (Squamata [Oppel, 1811])
Groupe :Sous-groupe :Ordre :Sous-ordre : sauriens (Sauria)
Famille : lacertidés (Lacertidae)Sous-famille :Genre : lézards (Lacerta)Sous-genre :
Espèce : Podarcis muralis [Laurenti, 1768]Sous-espèce :Nom commun : lézard des muraillesNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaislézard des muraillesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceτοιχόσαυρα
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainPodarcis muralis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
C'est le plus commun des reptiles en France.
MorphologieMorphologie
Dimorphisme :

MâleLe mâle est plus grand, plus coloré avec des dessins plus marqués, présence parfois de taches bleuâtres sur les flancs.

FemelleFemelle plus petite et plus terne.

LongueurCe lézard une fois adulte, atteint la taille de 15 à 20 cm dont les deux tiers pour la queue.Envergure
HauteurPoids
ColorisColoris
Sa coloration est variable. Le dos est brun tirant sur le gris tacheté de noir. Le ventre est plutôt clair. Blanc, jaune ou rouge. Le lézard des murailles a six séries de plaques ventrales.

Lézard des murailles. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.2a - Mâle aux motifs espacés

2b - Femelle aux motifs espacés

2c - Mâle aux motifs plus denses

2d - Mâle

2e - Mâle aux couleurs nuptiales

2f - Mâle aux couleurs nuptiales

Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
La queue peut se détacher par auto-amputation.
Espèces semblablesEspèces semblables

LaisséesLaissées

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

VoieVoie

Description

ComportementHabitudes

Description
Mœurs diurnes
Diurne, peut vivre en groupe avec la présence de plusieurs mâles dominants.

On le voit très souvent grimper sur les murs des maisons pour se chauffer au soleil.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Maturité sexuelle
Période de reproduction
L'accouplement à lieu durant le mois de mars à juin.
Territorialité
Pendant cette période, les mâles adoptent un comportement territorial et sont près à se battre.
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
Les femelles pondent dans une fissure de pierre ou de mur ou encore dans un trou que la femelle aura creusé.
Nombre de portées
Ponte
Elle déposera de 2 à 12 œufs. L'éclosion se fait un à deux mois après.
Œufs
Incubation
Éclosion
Nourrissage
Sevrage
Émancipation
Période de mue
Prédateurs
Chats
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité
Le lézard des murailles peut vivre une dizaine d'années.

RégimeNourriture

Description
Mouches
La nourriture du lézard des murailles est composée de petits insectes, araignées ou bien encore de petits invertébrés.

N'importe quel type de petits insectes volants et rampants.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Jardins
Lézard des murailles. amputé, Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.Le lézard des murailles vit dans les milieux ensoleillés et pierreux.

Commensal à l'homme, vit dans tous les biotopes chauds, secs, ensoleillés, murs, talus, rocailles, jardins, habitations, et ce, même jusqu'en milieu urbain.

Dans nos jardins, se fait souvent chasser par les chats ce qui leur vaut d'avoir fréquemment la queue amputée (phénomène d'autotomie, ils possèdent à plusieurs endroits des vertèbres non soudées qui leur permettent de « céder » leur queue sur simple contraction musculaire afin de détourner l'attention du prédateur).

Territoire
Gîte
Il creuse lui-même son abri et s'y retire lorsque la température est au maximum.
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Le lézard des murailles est présent dans toute l'Europe du centre et du sud.
Présent en auvergneAuvergne
Lézard des murailles. Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard des murailles. Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.Lézard des murailles. Chamalières. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration / Hibernation

Il hiberne durant l'hiver mais la durée varie en fonction de la géographie. L'hibernation est très courte dans le midi de la France.

Histoire et traditionsHistoire, traditions, légendes, mythes, symboles …

StatutStatut

Rareté
Menaces
Chasse interditeProtection

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le lézard des murailles (Podarcis muralis)
Le lézard des souches (Lacerta agilis)
Le lézard vivipare (Lacerta vivipara)
Le lézard vert (Lacerta viridis)
Sujets plus larges
Racine
Les colubridés (Colubridae)
Les lacertidés (Lacertidae)
L'orvet fragile (Anguis fragilis)
Les vipéridés (Viperidae)
Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.