AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les ichneumonidés (Ichneumonidae)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Environ 5000 espèces en France.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement :
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe :
Super-ordre : mécoptèroïdes (Mecopteroidea)Ordre : hyménoptères (Hymenoptera)Sous-ordre : apocrites (Apocrita)Groupe : térébrants (Terebrantia), porte-tarière
Super-famille : ichneumonoïdes (Ichneumonoidea)Famille : ichneumonidés (Ichneumonidae)

Sous-classificationSous-classification

Sous-taxonsSous-taxons
L'ichneumon suspiciosus (Ichneumon suspiciosus)
La netelia testaceus (Netelia testaceus)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisichneumonidésFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainIchneumonidae

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelleDeux cellules discoïdales cubitales aux ailes antérieures et une aréole souvent pentagonale, une grande cellule discocubitale.

Scutellum non prolongé en épine.

Larves endoparasites à l'intérieur du corps de leur hôte et spécifique.

Mâle
Femelle
LongueurDe 10 à 20 mm en longueurEnvergure
HauteurPoids
ColorisColoris
La plupart des ichneumonidés sont monochromes, sombres ou noirs, quelques-uns noirs et jaunes.
LarvesLarves
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Clés de déterminationClés de détermination

Chant ou criCri et chant

Chant d'insecteChant

Vol de l'insecteVol

Description

HabitudesHabitudes

Description
Mœurs diurnes

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Territorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
NidNid
Ponte
Les femelles d'Ichneumons déposent leur œuf sur les larves vivantes ou chrysalides (quelques fois à côté).

Le plus souvent un seul œuf par individu sur des chenilles.

Œufs
Éclosion
LarveLarve
La larve croit dans le corps de la chenille et laisse celle-ci se nymphoser puis la mange et sort par un trou net et circulaire de la chrysalide de l'hôte.
Nymphe
Période de vol
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Imago
Phase d'hibernation
Prédateurs
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
SouchesGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Présent en auvergneAuvergne
Ichneumonides. Ichneumon sp, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.Ichneumonides. Ichneumon sp, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration

StatutStatut

Rareté
Protection
Ces Ichneumons sont très utiles en tuant une quantité énorme de chenilles nuisibles grâce souvent à leur longue tarière qui peut atteindre chez certains 3 fois la longueur du corps ; cette tarière ressemblant à une queue filiforme les a fait nommer parfois « Ichneumons caudés » ; ils savent d'instinct « sentir » la présence d'une larve dans le bois et y déposer, sans se tromper, leur œuf !

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les apoïdés (Apoidea)
Le bembex à rostre (Bembix rostrata)
Les chalcididés (Chalcididae)
Les chrysidés (Chrysidae)
Les crabronidés (Crabronidae)
Les cynipidés (Cynipidae)
Les ichneumonidés (Ichneumonidae)
Les formicidés (Formicidae)
Les philanthidés (Philanthidae)
Les pompilidés (Pompilidae)
Les sphécidés (Sphecidae)
Les vespoïdés (Vespoidea)
Sujets plus larges
Racine
Les apocrites (Apocrita)
Les symphytes (Symphyta)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.