AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La grive litorne (Turdus pilaris)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Grive litorne. Cliquer pour agrandir l'image.Grive litorne. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : passereauxSous-groupe :Ordre : passériformes (Passeriformes)Sous-ordre :
Famille : turdidés (Turdidae)Sous-famille :Genre : grives (Turdus)Sous-genre :
Espèce : Turdus pilaris [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : grive litorneNom populaire :

Noms européensNoms européens

Albanietusha e madhe e fushës, turtullAllemagneWacholderdrossel, KrammetsvogelAngleterrefieldfareArménie
Pays basquedurdulaBiélorussieдрозд-піскунBrezhonegdrask glasBulgarieхвойнов дрозд
Catalognegriva cerdanaChyprioteCorsuCroatiedrozd bravenjak
DanemarksjaggerGaeidhligliath thruisgEspagnezorzal realEstoniehallrästas, pask-rästas
FøroysktfjalltrøsturFinlanderäkättirastasFrançaisgrive litorneFryskfjildlyster
GalicePays de Gallessocan eira, caseg eiraGéorgieGrèceκεδρότσιχλα
HongriefenyörigóIrlandesacán, glaisneachIslandegráþrösturItaliecesena
Lettoniepelēkais strazds, pelēkais mežastrazds, parastais strazdsLithuaniesmilginis strazdasLëtzebuergëschMacédoineсмреков дрозд
Maltemalvizzun tal-qtajjaMoldovenesteNorvègegråtrost, bjerketrostOccitan
Pays-BaskramsvogelPolognekwiczołPortugaltordo-zornalRoumanie
Russieрябинник, дрозд-рябинникSerbieдрозд боровњак (drozd borovnjak), ерањуг (branjug)Slovaquiedrozd čvikotavýSlovéniebrinovka
SuèdebjörktrastTchéquiedrozd kvičalaUkraïneчикотеньEmpire romainTurdus pilaris

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Dans de nombreuses régions, elle est, en raison de son cri, appelée « tia-tia ».

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Grive litorne. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleLa grive litorne se distingue par sa tête, l’arrière de son cou et son croupion gris-bleu.
PlumagePlumage
Forme de becBec
PattePatte
LongueurLongueurEnvergureEnvergure
HauteurHauteurPoidsPoidsDe 80 à 130 grammes.
ColorisColoris
La grive litorne se caractérise par un plumage gris bleuâtre et brun foncé.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Elle se caractérise par son cri caractéristique très sonore :« tia-tia ».
Cri d'oiseauCri d’alarme
Chant d'oiseauChant
Chant d'oiseauAttroupement

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
La nidification a lieu d’avril à juin en colonies plus ou moins lâches.
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
NidNid
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
Deux pontes par an de 4 à 6 œufs.
PontePonte
ŒufsŒufs
IncubationIncubation
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
EnvolEnvol
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
Grive litorne. Decapitee par un rapace. Cliquer pour agrandir l'image.
MaladiesMaladies
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
La grive litorne se nourrit d’insectes et de larves, mollusques terrestres, vers… baies et fruits tombés à terre à la mauvaise saison.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrairies
Elle affectionne le bocage, les prairies ponctuées de grands arbres, les lisières de forêt et les zones humides où elle trouve sa nourriture composée de vers de terre et de larves.
Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

MigrationMigration

Migratrice, elle quitte le nord est de l’Europe à partir d’octobre et y retourne en mars, les effectifs hivernant en France varient beaucoup d’une année sur l’autre en fonction des conditions climatiques.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La grive draine (Turdus viscivorus)
La grive litorne (Turdus pilaris)
La grive mauvis (Turdus iliacus)
La grive musicienne (Turdus philomelos)
Le merle noir (Turdus merula)
Le merle à plastron (Turdus torquatus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'accenteur alpin (Prunella collaris)
L'accenteur mouchet (Prunella modularis)
Le gorgebleue à miroir (Luscinia svecica)
Les grives (Turdus)
Le monticole de roche (Monticola saxatilis)
Le rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos)
Le rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Le rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus)
Le rougequeue noir (Phoenicurus ochruros)
Le tarier pâtre (Saxicola torquata)
Le tarier des prés (Saxicola rubetra)
Le traquet motteux (Oenanthe oenanthe)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.