Le pavot jaune (Meconopsis cambrica)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.
Pavot jaune. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : magnolidés (Magnoliidae)Ordre : papavérales (Papaverales)
Famille : papavéracées (Papaveraceae)Sous-famille :
Genre : méconopsides (Meconopsis [Vig.])Sous-genre :
Espèce : Meconopsis cambrica [(Linné) Vig.]Variété :
Nom commun : pavot jauneNom populaire : pavot du Pays de Galles, méconopside de Cambrie

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnegelber ScheinmohnAngleterreWelsh poppyArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandekeltavaleunikkoFrançaispavot jauneFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainMeconopsis cambrica

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.Plante de 30 à 60 cm, légèrement velue, à tiges feuillées profondément lobées.

Pavot jaune. Dessin de la plante. Cliquer pour agrandir l'image.

Catégorie de planteCatégorie de plante
PortPort de la plante
Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.Touffe étalée.

Elle a une allure de pavot ou de coquelicot à cause de ses grandes fleurs solitaires et d’un jaune soufre ou orangées.

HauteurHauteur de la plante
0,3-0,45 m.
Espèces semblablesEspèces semblables

FleurFleurs

Description des fleurs
Les fleurs jaune soufre devenant orangées sont situées à l’aisselle des feuilles supérieures.
Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs jaunes
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Été (juin à août).
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Le fruit est une capsule elliptique portant 4 à 6 fortes nervures.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Vivace.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
Moyenne.
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.Plante peu fréquente des endroits frais et ombragés, surtout des hêtraies, dans les reliefs sous influence atlantique.
SolsSols
ExpositionsPlante d'ombre
ClimatsClimatsClimat ombréClimat pluvieuxClimat humideClimat froid
Pavot jaune. Cliquer pour agrandir l'image.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
Se rencontre de 700 à 1 800 m.
Espèce associéeEspèce associée

Origine géographiqueOrigine

Ouest de l’Europe.

RépartitionDistribution géographique

Présent en auvergneAuvergne
Le Pavot jaune est présent dans les Monts Dômes, la vallée de la Sioule, les Monts Dore, ceux du Cantal, le Cézallier et l’Aubrac.

Utilisation médicinaleUtilisations

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Pavot jaune. Formule mecambrine. Cliquer pour agrandir l'image.Pavot jaune. Formule magnoflorine. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La grande chélidoine (Chelidonium majus)
Le pavot coquelicot (Papaver rhoeas)
Le pavot jaune (Meconopsis cambrica)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les berbéridacées (Berberidaceae)
Les fumariacées (Fumariaceae)
Les papavéracées (Papaveraceae)
Les renonculacées (Ranunculaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.