La bryone dioïque (Bryonia dioica)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Bryone dioïque.Bryone dioïque.Bryone dioïque.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : dillénidés (Dilleniidae)Ordre : violales (Violales)
Famille : cucurbitacées (Cucurbitaceae)Sous-famille :
Genre : bryones (Bryonia)Sous-genre :
Espèce : Bryonia dioica [Jacquin]Variété :
Nom commun : bryone dioïqueNom populaire : bryone, couleuvrée, navet du diable, rave de serpent

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisbryone dioïqueFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainBryonia dioica

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Du grec bryô : pousser avec vigueur, végétation vigoureuse de la plante.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Plante grimpante atteignant 3 m, munie de vrilles. Cette plante est remarquable par les filets qui s’attachent aux tiges des autres plantes ; lorsque l’un de ces filets s’est accroché à un support, il s’enroule sur lui-même en faisant un certain nombre de tours dans un sens et le même nombre de tours en sens contraire.
Bryone dioïque. Cliquer pour agrandir l'image.Bryone dioïque. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plante
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
De 50 à 300 cm.
RemarquesRemarques
La bryone est une plante grimpante qui a des pieds de deux sortes, les uns avec des fleurs stériles, les autres avec des fleurs qui donnent des fruits.
Espèces semblablesEspèces semblables

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Ses feuilles lobées en 5 parties, rugueuses.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Les fleurs sont disposées en panicule à l’aisselle des feuilles, corolle jaunâtre veinée de vert. Les fleurs mâles sont plus grandes, à long pédoncule. Les fleurs femelles sont à pédoncule court, les unes et les autres sur des pieds distincts.
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison de mai à août.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Bryone dioïque. Fruits, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Baies rouges de 6 à 7 mm, (jaunes à maturité imparfaite).

Bryone dioïque. Fruit, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.

Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante vivace par son énorme racine blanche pivotante et charnue d’où le nom de navet du diable.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Espèce commune dans les décombres, les haies, les clôtures et murs, également les buissons, lisières et clairières des bois et au voisinage des habitations.
SolsSols
Préfère les sols légers calcaires ou volcaniques.
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
AltitudesAltitudes

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesMortelToxiqueUtilisations médicinales
Plante toxique, le suc de la racine occasionne des brûlures sur l’épiderme ; la racine, récoltée au printemps, avant la floraison, est purgative, et vomitive à dose élevée ; c’est une plante dangereuse à n’employer que sur ordonnance d’un médecin.

À ne pas confondre avec Bryonia alba L. à baies noires qui a de grandes propriétés homéopathiques.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Fleurs recherchées par les abeilles.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Glucosides, tanins et alcaloïdes.

StatutStatut

Rareté
Assez rare.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'arbre à argent (Pachira aquatica)
Les brassicacées (Brassicaceae)
Les cistacées (Cistaceae)
Les clusiacées (Clusiaceae)
Les cucurbitacées (Cucurbitaceae)
Les éricacées (Ericaceae)
Les malvacées (Malvaceae)
Le monotrope sucepin (Monotropa hypopitys)
Les primulacées (Primulaceae)
Les salicacées (Salicaceae)
Les tiliacées (Tiliaceae)
Les ulmacées (Ulmaceae)
Les urticacées (Urticaceae)
Les violacées (Violaceae)
Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.