La ville de Lákones à Corfou

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Page d'accueil] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Lákones est un village de moyenne montagne du nord-ouest de l’île de Corfou ; le village compte quelque 400 habitants. Jusqu’à la réforme de l’administration locale en 2011, Lákones était le chef-lieu du dème de Paleokastrítsa qui comprenait les villages de Kríni (Κρήνη), Makrádes (Μακράδες), Vistonas (Βιστωνας), Lákones (Λάκωνες), Paleokastrítsa (Παλαιοκαστρίτσα), Doukádes (Δουκάδες), Gardelades (Γαρδελαδες), Skriperó (Σκριπερό), Liapádes (Λιαπάδες).

SituationSituation

La ville de Lákones à Corfou. Situation de la commune. Cliquer pour agrandir l'image.Le village est situé à une altitude moyenne de 265 m.

Lákones est surtout connu et visité pour les vues magnifiques que la localité offre sur la côte nord-ouest de l’île et, notamment, sur la baie de Paleokastrítsa et son monastère ; le village de Lákones est d’ailleurs surnommé le « balcon de la mer Ionienne ».

Un chemin de randonnée permet de descendre à travers bois depuis Lákones jusqu’à Paleokastrítsa en ¾ d’heure environ. Par la route sinueuse il y a 6 km.

VisitesVisites

VilleLa ville de Lákones (Λάκωνες)
La ville de Lákones à Corfou. La végétation typique. Cliquer pour agrandir l'image.Lákones est un village traditionnel niché au cœur d’une végétation luxuriante composée de cyprès, d’oliviers et de chênes verts. Le village comprend des maisons de  la fin de l’époque vénitienne (XVIIIe siècle) et du XIXe siècle.

Aux entrées du village, notamment à l’ouest, des terrasses de cafés et de restaurants offrent des belvédères permettant d’admirer le paysage côtier échancré. L’afflux d’autocars de touristes provoque parfois des encombrements au centre du village.

RuineLes ruines du château Saint-Ange (Froúrio Angelókastro / Φρούριο Αγγελόκαστρο)
Aller au château d’Angelókastro.
La ville de Lákones à Corfou. L'accès au château d'Angelokastro. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville de Lákones à Corfou. Le château d'Angelokastro. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville de Lákones à Corfou. Paleokastritsa vu depuis le château d'Angelokastro. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).La ville de Lákones à Corfou. L'église Saint-Michel Archange du château d'Angelokastro. Cliquer pour agrandir l'image.
VillageLe village de Palaiokastrítsa (Παλαιοκαστρίτσα)
La ville de Lákones à Corfou. Paleokastritsa vu depuis le château d'Angelokastro. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Paleokastrítsa est une station balnéaire très fréquentée de la côte nord-ouest.

Aller au village de Paléokastritsa.

VillageLe village de Makrádes (Μακράδες)
À 3 km au nord-ouest de Lákones – un peu à l’écart de la route qui mène au château d’Angelókastro – se trouve le village agricole de Makrádes, qui compte environ 300 habitants. Makrádes est un village traditionnel typique avec des rues étroites et de vieilles maisons de style vénitien, mais il est devenu une étape pour les autocars de touristes se rendant au château d’Angelókastro.

Les produits de la région sont proposés aux visiteurs sur des étals disposés au bord de la route : herbes aromatiques, huile d’olive, vin local, noix, miel, kumquats.

À l’entrée du village, la taverne Colombo comprend un petit musée où on peut voir un pressoir à huile d’olive datant de 1857.

VillageLe village de Doukádes (Δουκάδες)
Doukádes se trouve à environ 4 km au nord-est de Lákones ; c’est un village pittoresque de 600 habitants, avec une belle place et des maisons d’architecture vénitienne. La maison la plus célèbre est la maison de Geórgios Theotokis, qui fut Premier ministre grec à la fin du XIXe siècle ; la maison date également de cette époque. La localité est le point de départ pour une randonnée, par un chemin pavé, jusqu’à la chapelle Saint-Siméon (Ágios Simeón, Άγιος Σιμεών), située à 350 m d’altitude mais qui offre une vue magnifique.
DistillerieLa distillerie Mavromatis
La ville de Lákones à Corfou. Plant de kumquat. Cliquer pour agrandir l'image dans Adobe Stock (nouvel onglet).Dans le hameau de Felekas (Φελεκας), près de Skriperó (Σκριπερό), à mi-chemin entre Corfou et Paleokastrítsa, se trouve ce qui est devenu une institution de l’île de Corfou : la distillerie de kumquats Mavromatis. Cette entreprise familiale, créée en 1965, produit des eaux-de-vie, des liqueurs et des confitures à partir de cet agrume originaire d’Extrême-Orient, cultivé principalement dans le nord-ouest de l’île de Corfou. La distillerie propose aussi des liqueurs à base de citrons (limonchello) et de l’ouzo.

Téléphone : 00 30 26630 22174.

Site sur la Toile : kumquat.gr.

VillageLe village de Liapádes (Λιαπάδες)
La ville de Lákones à Corfou. Paysanne sur son âne à Liapádes (auteur Thomas Schoch). Cliquer pour agrandir l'image.Liapádes se trouve à environ 5 km à l’est de Lákones ; depuis la route menant de la ville de Corfou jusqu’à Paleokastrítsa, une bifurcation sur la gauche conduit à Liapádes. Situé sur les pentes du mont Kourkouli, le vieux village est distant d’un kilomètre de la côte. Le vieux village est resté très authentique, avec une architecture vénitienne, des rues étroites et une belle place bordée de terrasses de cafés traditionnels, à l’ombre du clocher de l’église Sainte-Anastasie (Αγία Αναστασία), datant du XVIe siècle. La localité vit traditionnellement de la culture de l’olivier et de la vigne : le village possède 200 000 oliviers et produit un vin blanc d’un cépage typiquement corfiote, le Kakotrygis ; on peut encore y voir des paysans circuler à dos d’âne. Cependant, l’activité touristique prend une part de plus en plus importante, tout en restant moins intense qu’à Paleokastrítsa. Liapádes compte une population d’environ 900 habitants.

Entre le vieux village et la plage de Liapádes, un village de vacances s’est développé ; on y trouve quelques hôtels et tavernes.

La plage de Giofyra (Γιόφυρα) est une belle plage de sable large de 100 m ; un peu à l’écart se trouve une autre plage pleine de charme, la plage de Rovinia.

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Via Gallica > Grèce > Mer Ionienne > Île de Corfou > Lákones
Sujets plus détaillés
La station balnéaire et le monastère de Paleokastrítsa à Corfou
Le château Saint-Ange (Angelókastro) à Corfou
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Corfou
La ville de Nymfes à Corfou
La ville de Kassiópi à Corfou
La ville d’Ypsos à Corfou
La ville de Gouviá à Corfou
La ville de Kondokali à Corfou
La ville de Corfou à Corfou
La ville de Gastoúri à Corfou
La ville de Moraitika à Corfou
La ville d’Argyrades à Corfou
La ville de Lefkími à Corfou
La ville de Kokkini à Corfou
La ville de Lákones à Corfou
La ville d’Agros à Corfou
La ville de Sidári à Corfou
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'île de Corfou en mer Ionienne
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.