AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le lac d'Aydat en Auvergne

Sujet précédent ] [ Sujet parent ] [ Sujet suivant ] [Auvergne] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Étymologie] [Description] [Formation] [Végétation] [Histoire]Page non éditée

PhotosPhotos

Lac d'Aydat. Canots. Cliquer pour agrandir l'image.Lac d'Aydat. Cliquer pour agrandir l'image.Lac d'Aydat. vu d'avion. Cliquer pour agrandir l'image.
Lac d'Aydat. La coulée. Cliquer pour agrandir l'image.Lac d'Aydat. Front de la coulée. Cliquer pour agrandir l'image.Lac d'Aydat. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe dans la coulée d'Aydat (cheire d'Aydat) à Saint-Saturnin : la lave de nature basaltique y est compacte et grossièrement prismée. La base de la coulée (semelle) se laisse devinée par son aspect scoriacé.Front de la coulée d'Aydat présentant des accumulations de projections tombées sur le dos de la coulée et entraînées avec elle à la façon d'un tapis roulant.Lac d'Aydat. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française

Description

Généralités
Lac d'Aydat. Cliquer pour agrandir l'image.C'est le plus grand des lacs naturels d'Auvergne (65 ha). À 825 mètres d'altitude, Aydat est le type parfait du lac de barrage volcanique: ses eaux ont été retenues par la « cheire » d'Aydat. Cette étendue d'eau, d'une profondeur maximale de 15 mètres, sur laquelle on peut canoter et pêcher, est entourée d'un paysage boisé.
Situation

Formation

Description
Lac d'Aydat. La coulée. Cliquer pour agrandir l'image.Cette retenue résulte du barrage de la vallée de la Veyre par la coulée de lave issue des puys de la Vache et de Lassolas, il y a 7000 ans.

Lorsque le volcan du Puy de la Vache s'est ouvert sous la pression du magma, le flanc sud du cône a cédé et un torrent de matières en fusion s'est répandu sur le plateau ; c'est l'actuelle cheire d'Aydat, longue de 6 km et large de 1200 m. Cette coulée en obstruant la vallée de la Veyre a fait barrage à la rivière du même nom qui y coulait, ce qui a donné naissance au Lac d'Aydat dont elle retient les eaux. La coulée du Puy de la Vache est donc appelée « barrage naturel ». De l'autre côté de la coulée, en face du lac d'Aydat, s'est formé le lac de la Cassière.

Végétation

HistoireHistoire

Lac d'Aydat. Menhir. Cliquer pour agrandir l'image.Sidoine Apollinaire, qui appréciait déjà le site au 5ème siècle après J-C, aurait bâti une maison de campagne sur la petite île qui porte son nom, près de la rive Nord.

Lac d'Aydat. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Auvergne > Hydrologie > Lacs et étangs > Lac d'Aydat
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'étang de Pulvérières en Auvergne
Le lac d'Aydat en Auvergne
Le lac de la Cassière en Auvergne
Le lac de la Godivelle en Auvergne
Le lac Pavin en Auvergne
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les sources de la Chaîne des Puys
Les cours d'eau de la Chaîne des Puys
Les lacs et les étangs de la Chaîne des Puys
Sujet précédent ] [ Sujet parent ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.