AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le syrphe du poirier (Scaeva pyrastri)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Syrphe du poirier. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement :
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Super-ordre :Ordre : diptères (Diptera)Sous-ordre :Groupe :
Super-famille : syrphoïdes (Syrphoidea)Famille : syrphidés (Syrphidae)Sous-famille : syrphinés (Syrphinae)
Genre :Sous-genre :
Espèce : Scaeva pyrastri [Linné], Lasiopticus pyrastriSous-espèce :Nom commun : syrphe du poirierNom populaire : syrphe pyrastre

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaissyrphe du poirierFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainScaeva pyrastri

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelleFace blanc-jaunâtre.

Pattes rousses, fémurs noirs à la base.

Nervation comme chez le genre Syrphus.

Syrphe du poirier. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.Syrphe du poirier. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.Syrphe du poirier. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.
Mâle
Femelle
LongueurLongueurDe 10 à 14 mm.EnvergureEnvergure
HauteurHauteurPoidsPoids
ColorisColoris
Syrphe du poirier. Cliquer pour agrandir l'image.Syrphe du poirier. Cliquer pour agrandir l'image.Taches blanches ou crème en demi-lune sur l’abdomen, de largeur presque constante.

Le dessous de l’abdomen porte de grandes taches rectangulaires noires et obliques.

LarvesLarves
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

VolVol

Description
Syrphe du poirier. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.Syrphe du poirier. Cliquer pour agrandir l'image.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Territorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
NidNid
Ponte
Œufs
Éclosion
LarveLarve
Larves sur pucerons.
Nymphe
Période de vol
L’imago est visible de mai à décembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Imago
Phase d’hibernation
PrédateursGuêpes
Les guêpes du genre Ectemnius sont des prédateurs de syrphes.
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

DescriptionFleurs
Syrphe du poirier. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrésHaiesBords de chemin
Surtout en terrain découvert.
SouchesGîte
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

MigrationMigration

Le syrphe du poirier migre du sud vers le nord au printemps.

StatutStatut

Rareté
Le syrphe du poirier est commun.
DégatsDégâts et nuisances
MenacesMenaces
Protection

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'éristale des arbustes (Eristalis arbustorum)
L'éristale horticole (Eristalis horticola)
L'éristale tenace (Eristalis tenax)
L'hélophile suspendu (Helophilus pendulus)
La meliscavea cinctella (Meliscavea cinctella)
Le syrphe à ceinture (Episyrphus balteatus)
Le syrphe du groseillier (Syrphus ribesii)
Le syrphe du poirier (Scaeva pyrastri)
Le syrphe porte-plume (Sphaerophoria scripta)
Le syrphus torvus (Syrphus torvus)
La volucella pellucens (Volucella pellucens)
La volucelle zonée (Volucella zonaria)
La xylota sylvarum (Xylota sylvarum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Le grand bombyle (Bombylius major)
Les calliphoridés (Calliphoridae]
Les conopidés (Conopidae)
L'empis marqueté (Empis tessellata)
Les helina (Helina)
La mésembrine du midi (Mesembrina meridiana)
La mouche de la Saint-Marc (Bibio marci)
La mouche du vinaigre (Drosophila melanogaster)
Les scatophagidés (Scatophagidae)
Les syrphidés (Syrphidae)
Les tabanidés (Tabanidae)
Les tachinidés (Tachinidae)
La thereva nobilitata (Thereva nobilitata)
La tipule géante (Tipula maxima)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.