AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La marmotte des Alpes (Marmota marmota)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Voix] [Laissées] [Empreinte] [Voie] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : mammifères (Mammalia)Sous-classe : euthériens (Eutheria)Ordre : rongeurs (Rodentia)Sous-ordre : (Sciurognathi [Tullberg, 1899])
Super-famille : sciuroidés (Sciuroidea [Hemprich, 1820])Famille : sciuridés (Sciuridae)Sous-famille :
Genre : marmottes (Marmota [Blumenbach, 1779])Sous-genre :
Espèce : Marmota marmota [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : marmotte des AlpesNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneMurmeltierAngleterremarmotArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagnemarmotaEstonie
FøroysktFinlandeFrançaismarmotte des AlpesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItaliemarmotta
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainMarmota marmota

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
En latin, la marmotte porte le nom de mus montis : c'est la souris de la montagne. Le latin mus (au génitif : muris) possède la même origine indo-européenne que l'anglais mouse. En latin, la montagne se dit mons (au génitif montis) d'où le mont. Pour connaître l'évolution d'un nom latin, il faut prendre le nom à l'accusatif et supprimer la terminaison (mur-, mont-).
Étymologie françaiseÉtymologie française
En ancien français, on employait les noms de marmotaine, marmotan, marmote.

Dans les Alpes provençales, on emploie aussi le nom de muret pour désigner la marmotte (en provençal : marmoto). Une muretière, c'est un terrier de marmotte (provençal : muretiero).

Étymologie germaniqueÉtymologie germanique
L'allemand Murmeltier a donné en français le murmel qui désigne la fourrure de marmotte.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Marmotte des Alpes. Silhouette. Cliquer pour agrandir l'image.C'est le plus grand des écureuils terrestres. On reconnaît facilement la marmotte à sa queue courte mais velue qui la distingue des autres rongeurs.
MorphologieMorphologie
Marmotte des Alpes. Dressée. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelleGueuleGueuleDe silhouette trapue, la marmotte est dotée d'un museau large et court et de petites oreilles presque complètement cachées dans sa fourrure.

Ses pattes sont puissantes et s'achèvent par des doigts munis de griffes émoussées.

LongueurQueue
HauteurPoids
ColorisColoris
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
La marmotte des Alpes (Marmota marmota) est la plus connue des espèces. Elle a une cousine, la marmotte bobak (Marmota bobak) qui traine du côté de l'Ukraine mais aussi de l'Oural et jusqu'en Sibérie.

VoixVoix

Voix de mammifèreCri
Voix de mammifèreCris d'alarme

LaisséesLaissées

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

VoieVoie

Description

HabitudesHabitudes

Description
Mœurs diurnes
Les marmottes vivent en petits groupes familiaux qui partagent des terriers profonds. Elles se nourrissent d'herbes, de roseaux et d'autres plantes herbacées ; ces mêmes plantes servent également à faire les nids dans les terriers.

Marmotte des Alpes. Cliquer pour agrandir l'image.Diurnes, elles se déplacent par petits bonds maladroits. Très vigilantes, souvent assises en position dressée pour surveiller les environs pendant que les autres jouent ou prennent des bains de poussière. En cas d'alerte, elles poussent un sifflement aigu et émettent une odeur repoussante et persistante émises par leurs glandes anales.

Cycle de vieCycle de vie

Maturité sexuelle
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
La reproduction a lieu après le réveil, non sans que les mâles ne se soient affrontés pour acquérir un territoire.
Gestation
La gestation dure cinq semaines.
Mise bas
Portées
La femelle donne des portées de 2 à 4 petits.
Nourrissage
Ouverture des yeux
Sevrage
Émancipation
Prédateurs
MaladiesMaladies
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
Marmotte des Alpes. Nourriture. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Elles vivent sur les versants sud, entre 2000 et 3000 mètres d'altitude, là où la profondeur du sol ou des éboulis stabilisés permettent de creuser des terriers profonds.
Territoire
Gîte
Marmotte des Alpes. Terrier. Cliquer pour agrandir l'image.Les réseaux de galeries et de chambres s'enfoncent jusqu'à trois mètres dans la montagne et atteignent jusqu'à dix mètres de longueur. Les terriers d'hivers comprennent une chambre, des accès principaux et secondaires et des issues de secours.
AltitudesAltitudes
Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)

MigrationRépartition

Répartition globale
Marmotte des Alpes. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
En Europe, on trouve des marmottes dans les Alpes, dans les Carpathes et les Tatras et depuis peu dans les Pyrénées où elles ont été réintroduites. En Amérique, on la retrouve surtout dans le nord et l'est du continent.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration / Hibernation

Hibernation
Elles hibernent au plus profond du terrier, d'octobre à avril, non sans avoir pris la sage précaution de calfeutrer ce dernier. Pendant cette léthargie, la température corporelle baisse, mais les marmottes se réveillent de temps à autre.

Histoire et traditionsHistoire, traditions, légendes, mythes, symboles …

StatutStatut

Rareté
Menaces
Protection

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les écureuils (Sciurus)
La marmotte des Alpes (Marmota marmota)
Sujets plus larges
Racine
Les gliridés (Gliridae)
Les muridés (Muridae)
Les sciuridés (Sciuridae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.