La renouée des oiseaux (Polygonum aviculare)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Renouée des oiseaux.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : caryophyllidés (Caryophyllidae)Ordre : polygonales (Polygonales)
Famille : polygonacées (Polygonaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Polygonum aviculare [Linné]Variété :
Nom commun : renouée des oiseauxNom populaire : traînasse, gentinode

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhoneglouzaouenn an trouc’hBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisrenouée des oiseauxFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainPolygonum aviculare

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Le nom latin vient des renflements aux nœuds de la tige ; des mots grecs polys (nombreux) et gonu (genou).

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Renouée des oiseaux.Plante herbacée annuelle glabre de 10 à 60 cm. La tige couchée, noueuse, ramifiée en tous sens forme un gazon d’où le nom de « traînasse » donné parfois à cette espèce. Rameaux feuillus jusqu’à leur extrémité. Fleurs très petites, à l’aisselle des feuilles ; sépales verts à bord blanc ou rouge, 5 pétales rosés ou blancs. Graines recherchées par les petits oiseaux d’où le nom.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacéePlante rampante
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Ses tiges grêles peuvent avoir de 10 à 60 centimètres de longueur et sont ordinairement aplaties sur le sol.
RemarquesRemarques
La renouée des oiseaux est la plante la plus commune du monde ; on la trouve aux altitudes et aux latitudes les plus variées, entre les pavés des rues peu fréquentées, dans les villages, les jardins, les champs, les endroits incultes, au bord des rivières, dans les basses-cours, au bord des chemins, même dans les forêts.
Espèces semblablesEspèces semblables

FleurFleurs

Description des fleurs
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison de mai à novembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennitéPlante annuellePlante pérenne
Plante annuelle.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplicationPollinisation
EntretienEntretienTaille
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemis
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxChampsBords de cheminTerrains vagues
Plante très commune des champs, chemins, terrains vagues, en particulier des endroits piétinés.
SolsSols
S’accommode de tous les sols.
ExpositionsPlante de zone aridePlante de lumièrePlante d'ombre
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat humideClimat froid
S’accommode de tous les climats.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
Se rencontre jusqu’à 1 400 m d’altitude.
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
On rencontre la renouée des oiseaux jusqu’en Chine et au Japon d’où on extrait de ses feuilles une teinture bleue comparable à l’indigo.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Plante astringente, la décoction arrête la diarrhée.

Très bon pour la circulation (varices, couperose), à utiliser en décoction à 50 g par litre d’eau qu’on laisse bouillir 10 min puis infuser.

Bon diurétique.

Pilée fraîche et posée sur les plaies, elle accélère la guérison des plaies grâce à ses tanins et à son acide silicique.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
La plante est utilisée pour la nourriture des petits oiseaux.

Les abeilles recherchent avidement le liquide sucré que contiennent les petites fleurs peu visibles de la plante.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La renouée bistorte (Polygonum bistorta)
La renouée des oiseaux (Polygonum aviculare)
La renouée sarrasin (Fagopyrum esculentum)
Le rumex oseille (Rumex acetosa)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les caryophyllacées (Caryophyllaceae)
Les polygonacées (Polygonaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.