Le mont Filérimos, île de Rhodes

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Page d'accueil] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Entrée du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Cloître du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Chapelle du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Cloître du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Durant la période byzantine, le mont Filérimos (267 m) fut doté d’un fort, puis y fut construit au XIIIe siècle, par les Chevaliers de Saint-Jean, le monastère Notre-Dame de Filérimos (Moní Filérimou).
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Le nom de Filérimos (Philerimos, Φιλέρημος, « ami du désert ») vient de ce que des ermites y vivaient au Moyen Âge dans les cavernes qu’on y trouve.

SituationSituation

Vue depuis la croix du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le mont Filérimos, ou Philérimos, est situé au nord-ouest de l’île de Rhodes, à 5 km de Trianta et à 15 km de Rhodes. Depuis Trianta, tourner à gauche en direction d’Ialyssos par une route qui grimpe en lacet sur le flanc du mont Filérimos.

Colline de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Du sommet du mont (267 m), on domine le nord de l’île.

Coordonnées : latitude : 36.399429 (36° 23’ 57.9") N ; longitude : 28.143684 (28° 8’ 37.3") E

VisitesVisites

MonastèreLe monastère Notre-Dame de Filérimos
Sous les Chevaliers, les moines catholiques y succédèrent à ceux qui étaient depuis son origine de rite grec orthodoxe, agrandirent ses installations et lui conférèrent un bien plus grand prestige.
Le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Chapelle du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Clocher du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
L’état actuel du monastère, cerné de pins d’Alep et de cyprès, est dû à la remarquable restauration par les Italiens durant la période où le Dodécanèse était sous domination italienne. On peut y admirer des chapelles surmontées de la croix des chevaliers, et surtout un des plus beaux cloîtres médiévaux. Le monastère a conservé son cloître et son église, dédiée à Notre Dame de Filérimos, où l’on peut voir une belle mosaïque byzantine représentant un poisson.
Le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Entrée du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Les derniers moines italiens durent quitter le monastère en 1948, contraints et forcés par la police grecque.

Les moines vendent une liqueur locale appelée « sette », composée de sept plantes (origan, thym, sauge, absinthe et trois plantes non dévoilées …). Les moines italiens ont transmis le secret de sa fabrication à Pantelis Sikofilos qui perpétue la tradition.

Le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Corridor du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Corridor du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
MonastèreLe cloître
Cloître du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Cloître du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Cloître du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
ClocherLe clocher
Clocher du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Clocher du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Clocher du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
ChapelleLa chapelle
Chapelle du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Icône, chapelle du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Icône de Notre-Dame au monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Ci-contre, la photo de l’icône de «  Notre Dame de Philerme » (H Παναγία της Φιλερήμου), dont l’original se trouve actuellement au Monténégro.

Selon à la tradition, la Vierge de Philerme a été peinte par saint Luc l’évangéliste, et apportée de Jérusalem à Rhodes vers de l’an 1000. Les Chevaliers l’emportèrent après la prise de Rhodes par les Ottomans en 1522. L’icône erra ensuite de Viterbe en Italie à Malte, à Saint Petersburg et finalement au Monténégro. La copie que l’on voit au mont Filérimos est l’œuvre d’un peintre italien.

Sa renommée comme image miraculeuse a été connue partout dans le bassin méditerranéen.

Icône orthodoxe grecque-byzantine traditionnelle.

Tempera à l’œuf sur bois, dorure à la feuille d’or.

Taille : 30 x 40 cm.

Ruines au monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Monastère des chevaliers de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère fut construit sur les fondations d’une église basilique byzantine paléochrétienne, dont on peut voir les vestiges du baptistère.
Le Chemin de Croix
Les visiteurs peuvent gravir le chemin du Calvaire (le « Golgotha »), une voie pavée de pierre avec des scènes de la Passion de Jésus ; les stations de son chemin de croix sont représentés par quatorze icônes.
Monastère de Filérimos à Rhodes vu depuis la croix. Cliquer pour agrandir l'image.Chemin de croix du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Chemin de croix du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
StatueLa Croix de Philerme
Croix de Filerimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Croix du monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Cette allée verdoyante mène à la partie occidentale de la colline, où on trouve une croix imposante au milieu d’une petite place, la Croix de Filérimos, haute de 18 mètres et visible à des kilomètres à la ronde.

(Latitude : 36.399619 (36° 23’ 58.6") N ; longitude : 28.138674 (28° 8’ 19.2") E)

ChapelleLa chapelle Saint-Georges
Chapelle Saint-Georges de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.En contrebas du monastère, on découvre la chapelle semi-enterrée d’Haghios Georgios ornée de peintures murales des XIVe et XVe siècle, restaurées avant la IIe guerre mondiale, qui représentent des scènes du Nouveau Testament et des Chevaliers accompagnés de leurs saints patrons.
FontaineLa fontaine dorique
Fontaine dorique de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Fontaine dorique du IVe siècle avant JC, constituée de six colonnes doriques ; l’eau jaillissait par la gueule de têtes de lion sculptées dans la pierre. Derrière la fontaine, la paroi rocheuse est creusée de longues galeries qui servirent de cachette en des époques troublées.
Vue des aérodromes depuis le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Vue de l'aérodrome de Paradisi depuis le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Du mont Filérimos, on a une vue splendide sur la baie d’Ialyssos, les villages alentours, le mont Atavyros, la plus haute montagne de Rhodes, ainsi que sur les pistes des deux aéroports de Rhodes, à savoir l’ancien, à Maritsa, et le nouveau.
De là, il est facile de comprendre l’importance stratégique du mont Filérimos en contemplant la vaste plaine qui s’étend jusqu’à la mer. C’est ici que les Génois assiégèrent les Byzantins en 1248 ; le mont fut aussi choisi par les Chevaliers avant qu’ils ne s’installent à Rhodes, et leur pire ennemi, Soliman le Magnifique, y établit son quartier général lors du siège de 1522.
Vue sur la côte occidentale depuis le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Vue sur la côte orientale depuis le monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Vue depuis la croix de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles
Moni Filerimou

Téléphone : 00 30 22410 92202

Heures de visiteHeures de visite
Paon bleu au monastère de Filérimos à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Périodes d’ouverture été : tous les jours sauf lundi, de 8 h à 19 h ; hiver : de 8 h 30 à 14 h 30.

Tarifs 3 €.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Grèce > Mer Égée > Dodécanèse > Île de Rhodes > Côte occidentale > Filérimos
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village d'Ixia, île de Rhodes
Le village de Trianta, île de Rhodes
Le site d'Ialyssos, île de Rhodes
Le mont Filérimos, île de Rhodes
Le village de Krémasti, île de Rhodes
Le village de Paradissi, île de Rhodes
Le village de Maritsa, île de Rhodes
Le village de Théologos, île de Rhodes
Le village de Soroni, île de Rhodes
Le village de Kalopétra, île de Rhodes
Le vallon des Papillons, île de Rhodes
Le site de Camiros, île de Rhodes
Le mont Profitis Ilias, île de Rhodes
Le village de Salakos, île de Rhodes
Le monastère Saint-Nectaire, île de Rhodes
Le village d'Eléoussa, île de Rhodes
Le monastère Saint-Nicolas Fountoukli, île de Rhodes
Le village de Profitis Ilias, île de Rhodes
Le village de Platania, île de Rhodes
Le village d'Apollona, île de Rhodes
Le village de Kamirou Skala, île de Rhodes
L'île de Chalki, île de Rhodes
Le village de Kritinia, île de Rhodes
Le village d'Emponas, île de Rhodes
Le monastère Saint-Nicolas, île de Rhodes
Le mont Atavyros, île de Rhodes
Le village d'Agios Isidoros, île de Rhodes
Le village de Siana, île de Rhodes
Le mont Akramitis, île de Rhodes
Le village de Glyfada, île de Rhodes
Le village et le château de Monolithos, île de Rhodes
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Rhodes
Informations touristiques sur Rhodes
La géographie de Rhodes
L'histoire de Rhodes
La ville de Rhodes
La côte occidentale de Rhodes
La côte orientale de Rhodes
La côte méridionale de Rhodes
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.