Menu de ce site

Le département de Réthymnon (Réthymno) en Crète

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Grèce] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale

SituationSituation

VisitesVisites

RégionLe département de Réthymnon (Περιφερειακή ενότητα Ρεθύμνου / Periferiakí enótita Rethýmnou)
Le département de Réthymnon en Crète. Carte du département de Réthymnon. Cliquer pour agrandir l'image.Le département de Réthymnon en Crète. Carte physique du département de Réthymnon. Cliquer pour agrandir l'image.Le département de Réthymnon en Crète. Routes cyclables du département de Réthymnon. Cliquer pour agrandir l'image.
Le département de Réthymnon en Crète. Liste des cantons du département de Réthymnon (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.Liste des cantons du département de Réthymnon (Ρέθυμνο / Réthymno) :

1 : Rethymno (Δήμος Ρεθύμνου). 2 : Anogia (Δήμος Ανωγείων). 3 : Arkadi (Δήμος Αρκαδίου). 4 : Geropotamos (Δήμος Γεροποτάμου). 5 : Kouloukonas (Δήμος Κουλούκωνα). 6 : Kourites (Δήμος Κουρήτων). 7 : Lambi (Δήμος Λάμπης). 8 : Lappa (Δήμος Λαππαίων). 9 : Nikiforos Fokas (Δήμος Νικηφόρου Φωκά). 10 : Sivritos (Δήμος Σιβρίτου). 11 : Finikas (Δήμος Φοίνικα). 12 : Zoniana (Κοινότητα Ζωνιανών).

Liste des communes du département de Réthymnon :

Le département de Réthymnon en Crète. Carte des communes du département de Réthymnon (auteur Pitichinaccio). Cliquer pour agrandir l'image.

Point d’intérêtLes attractions touristiques du département de Réthymnon
Le département de Réthymnon en Crète. Carte du département de Réthymnon. Cliquer pour agrandir l'image.Le département de Réthymnon (Ρέθυμνο / Réthymno) :
  • La ville de Réthymnon.
    • Le quartier vénitien.
      • La Grande Porte, de la fin du XVIe siècle.
      • Le musée archéologique.
      • Le musée historique et ethnographique.
      • La mosquée Nératzé.
      • La fontaine vénitienne ou fontaine Rimondi, de 1629.
      • La loge vénitienne, transformée en mosquée par les Turcs.
    • Le port vénitien (Ενετικό Λιμάνι / Enetikó Limáni).
    • La forteresse vénitienne de Fortétza (Ενετικό Κάστρο Φορτέτζα).
  • La nécropole d’Arméni (Νεκροταφείο Αρμένων / Nekrotapheío Arménon).

    À environ 5 km au sud de Réthymnon cette nécropole, de l’époque minoenne tardive (XIIe-XIe siècle avant JC), contient plus de 200 tombes creusées dans la roche.

  • Le village de Panormos (Πάνορμος).

    Charmant petit port, à l’histoire très ancienne, à une vingtaine de kilomètres à l’est de Réthymnon. Panormos tend à devenir une station balnéaire de plus en plus importante. On peut y voir les ruines d’une basilique du Ve siècle.

  • Les grottes de Mélidoni (Μελιδόνι / Melidóni).

    En 1823 les Turcs y assassinèrent près de 400 personnes, surtout des femmes et des enfants, qui s’étaient réfugiées dans la grotte, en fermant l’entrée de la grotte et les en enfumant.

  • Le village d’Anogia (Ανώγεια).

    La région d’Anogia est célèbre pour son artisanat, ses musiciens et ses chanteurs, mais aussi pour son esprit rebelle : au cours de la Seconde Guerre mondiale le village fut en grande partie détruit et la population massacrée par l’armée allemande après l’enlèvement d’un général. Anogia est la base de départ pour les excursions dans le massif montagneux de l’Ida et le mont Psiloritis.

  • Le mont Psiloritis (Ψηλορείτης / Psiloreítis).

    Le sommet du mont Psiloritis, ou mont Ida, est le point culminant de l’île de Crète, à 2 456 m d’altitude. Son ascension nécessite environ 4 h de marche.

    • Le plateau de Nida (Οροπέδιο Νίδας / Oropédio Nídas).

      Depuis Anogia la route qui monte au mont Ida longe le vaste plateau de Nida, traditionnellement dédié à l’élevage du mouton ; le plateau est parsemé de pittoresques cahutes de pierres sèches où se faisait la fabrication du fromage de brebis.

    • L’antre de l’Ida (Ιδαίον Άντρο / Idaíon Ándro).

      La grotte où Zeus aurait été élevé se trouve sur le flanc oriental du mont Ida, à 1 450 m d’altitude. Depuis l’aire de stationnement de la taverne du Nida une demi-heure suffit pour atteindre la grotte. L’entrée de la grotte est obstruée par la neige jusqu’assez tard dans l’année.

  • Le village côtier d’Agia Galini (Αγία Γαλήνη / Agía Galíni).

    Jolie, mais très escarpée, petite station balnéaire avec un port pittoresque.

  • Le hameau de Saint-Paul (Άγιος Παύλος / Ágios Paúlos).

    Saint-Paul de Réthymnon est une hameau situé au bord d’une magnifique petite crique où se niche une plage ; une plus grande plage se trouve de l’autre côté du cap Mélissa qui protège la crique à l’ouest. D’autres belles plages se succèdent à l’ouest jusqu’à la plage de Prévéli. Agios Pavlos est accessible par un petite route qui prend sur la route d’Agia Galini à Spili.

  • Le monastère de Prévéli (Κάτω Μονή Πρέβελη / Káto Moní Préveli).

    Le monastère de Prévéli est l’un des plus beaux monastères de Crète et il jouit d’une situation exceptionnelle, situé sur une corniche surplombant le mer de Lybie. De plus il recèle une vrai morceau de la Vraie Croix …

    • L’ancien monastère, Prévéli d’en Bas, situé quelques kilomètres plus bas, se visite également.
  • La plage de Prévéli (Παραλία Πρέβελη / Paralía Préveli).

    Magnifique plage située à l’embouchure du fleuve côtier Mégalopotamos, elle est adossée à une palmeraie qui se reconstitue après un incendie en 2011.

  • Le village de Spili (Σπήλι).

    Une halte rafraîchissante avec une fontaine vénitienne à dix-neuf têtes de lions.

  • La grotte de Patsos (Σπήλαιο του Πατσού / Spílaio tou Patsoú).

    Patsos est situé au nord-est de Spili, sur le flanc ouest du massif de l’Ida. On peut y visiter de magnifiques gorges où se trouve une grotte dédiée dans l’Antiquité au culte d’Hermès et dans laquelle a été bâtie une église, l’église Saint-Antoine (Εκκλησία Άγιος Αντώνιος).

  • La vallée d’Amari (Κοιλάδα του Αμαρίου / Koiláda tou Amaríou).

    Une région bucolique que l’on peut parcourir à pied depuis Agia Fotini jusqu’au lac de barrage qui ferme la vallée.

  • Le monastère d’Arkadi (Μονή Αρκαδίου / Moní Arkadíou).

    Situé au nord de la vallée d’Amari et à 20 km au sud-est de Réthymnon, le monastère d’Arkadi est l’un des plus riches monastères de Crète. Son église, édifiée au XVe siècle, possède une étonnante façade de style Renaissance. Arkadi est un monastère fortifié ; en 1866 un millier de Crétois, notamment des femmes et des enfants, s’y réfugièrent pour échapper à l’armée turque et préférèrent périr en faisant sauter les poudrières que de se rendre. Le monastère est devenu un haut-lieu du patriotisme crétois.

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Via Gallica > Grèce > Mer Égée > Île de Crète > Le département de Réthymnon
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Crète
Le département de La Canée en Crète
Le département de Réthymnon en Crète
Le département d’Héraklion en Crète
Le département du Lassithi en Crète
Sujets plus larges
Grèce
L’archipel du Dodécanèse en mer Égée
La région de l’île de Crète en Grèce
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.