L'helvelle crépue (Helvella crispa)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Helvelle crépue. Cliquer pour agrandir l'image.Helvelle crépue. Cliquer pour agrandir l'image.Helvelle crépue. Cliquer pour agrandir l'image.Helvelle crépue. Cliquer pour agrandir l'image.Helvelle crépue. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Helvelle crépue. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : ascomycètes (Ascomycotina)
Classe : hyménoascomycètes (Hymenoascomycetes)Sous-classe : pézizomycétidées (Pezizomycetideae)
Ordre : pézizales (Pezizales)Sous-ordre :
Famille : helvellacées (Helvellaceae)Sous-famille :
Genre : helvelles (Helvella)Sous-genre :
Espèce : Helvella crispaSous-espèce :
Nom commun : helvelle crépueNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneHerbstlorchelAngleterreArménie
Pays basquemitra zuriaBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsucappellu di vescuCroatie
Danemarkkruste foldhatGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaishelvelle crépueFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
Russieлопастник курчавыйSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainHelvella crispa

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Helvelle crépue.crispa : ondulée, frisée (latin crispus).

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Helvelle crépue. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Pied élastique.
Forme du piedForme du pied
Fortement costulé, renflé à la base et mince au sommet, creusé de profonds sillons.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanchâtre au début puis blanc.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Creusé de sillons profonds, velu au début puis glabre.
Coupe du piedCoupe du pied
Pied lacuneux mais non creux.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
À 3 ou 4 lobes repliés les uns sur les autres, en forme de mitre ou de selle de cheval, très irrégulier, crispé, sinué, retroussé par endroit, puis ouvert, plissé, ondulé, libre. Composé de deux lames en forme de selle de cheval qui lui donnent cette allure chiffonnée et bosselée très caractéristique.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Blanc grisâtre à crème, jaune-ocre à la base, brunissant avec l’âge.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Glabre.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores
Base du chapeau rugueuse et velue.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporée
Blanche.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair très mince.
Consistance de la chair
Colorations
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Pratiquement sans odeur.
SaveurGoût
D’une saveur proche de celle des Morilles.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Été et automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillusBords de chemins
Commune en automne, l’Helvelle crépue recherche l’herbe humide des fossés en lisière des bois et les mousses le long des allées forestières et des chemins.
SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
L’espèce, comestible quoique un peu coriace, nécessite une sérieuse cuisson car elle contient des toxines qui ne se détruisent qu’à la chaleur. Son allure sinueuse et déprimée demande en outre un nettoyage soigné. Une fois blanchis, ces champignons peuvent s’accommoder de multiples façons : on peut par exemple les faire sauter au beurre, avec un filet de citron, du sel et du poivre.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'helvelle crépue (Helvella crispa)
L'helvelle élastique (Helvella elastica)
L'helvelle lacuneuse (Helvella lacunosa)
L'helvelle à long pied (Helvella macropus)
L'helvelle de Quélet (Helvella queletii)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les gyromitres (Gyromitra)
Les helvelles (Helvella)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.