L'évernie du prunellier (Evernia prunastri)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Étymologie] [Identification] [Thalle] [Spores] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Évernie du prunellier. Cliquer pour agrandir l'image.Évernie du prunellier. Cliquer pour agrandir l'image.Évernie du prunellier. Cliquer pour agrandir l'image.Évernie du prunellier.Évernie du prunellier. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : lichens
Super-division :Division : Lichens fruticuleux
Classe :Sous-classe :
Ordre :Sous-ordre :
Famille :Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Evernia prunastri [Ach.]Sous-espèce :
Nom commun : Évernie du prunellierNom populaire : Mousse du chêne

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Lichen fruticuleux « en arbuste » aux branches bicolores.
RemarquesRemarques
Evernia prunastri est aussi appelé « mousse de chêne ».

Utilisé dans la parfumerie.

Espèces semblablesEspèces semblables
Confusion possible avec :
  • le genre Ramalina dont les deux faces sont de même couleur et dont le thalle est coriace.
  • Pseudevernia furfuracea dont le thalle est plus gris et couleur d’isidies cylindriques.

ChapeauThalle

Largeur du thalle
Forme du thalle
Thalle formé de rameaux en buissons pendants. Lichen fruticuleux à thalle souple en forme de lanières gris-verdâtre dont la face inférieure est de couleur différente (blanchâtre).

Rares apothécies, bords et face supérieure sorédiées.

Organes caractéristiques : souvent des soralies se développent sur les bords des lobes.

Couleur du thalle
Face supérieure verte à gris vert.

Face inférieure gris-blanc.

Surface du thalle
Marge du thalle
Face inférieure
OdeurOdeur

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
Très répandu et abondant sur les arbres, plus rares sur les rochers.
SolsSols
AltitudesAltitudes

StatutStatut

Rareté
Lichen le plus fréquent.

Commun mais souvent sous des formes petites ou rabougries à cause de la pollution atmosphérique.

Lichen et qualité de l’air
Niveau D.

Lichen assez résistant à la pollution.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les cladonies (Cladonia)
L'évernie du prunellier (Evernia prunastri)
La platismatie glauque (Platismatia glauca)
La pseudo-évernie furfuracée (Pseudevernia furfuracea)
La ramaline farinée (Ramalina farinacea)
La ramaline du frêne ( Ramalina fraxinea)
La ramaline fastueuse (Ramalina fastigiata)
La ramaline pollinaire (Ramalina pollinaria)
La ramaline silicieuse (Ramalina siliquosa)
L'usnée cornée (Usnea ceratina)
L'usnée fleurie (Usnea florida)
L'usnée hirta (Usnea hirta)
L'usnée très fleurie (Usnea floribunda)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les lichens crustacés
Les lichens foliacés
Les lichens fruticuleux
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.