AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La vieille ville de Palma de Majorque - Le quartier de la cathédrale

[Sujet parent] [Sujet suivant] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Accueil] [Site Home] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le palais de l'Almudaina et la cathédrale - Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le palais épiscopal vu depuis le Parc de la Mer - Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Le quartier de la cathédrale de Palma est celui où se concentrent les lieux de pouvoir spirituel et temporel de l'île de Majorque : en quelque sorte, l'alliance du trône et de l'autel. Les rois de Majorque n'avaient qu'une place à traverser pour se rendre aux célébrations de la cathédrale.

SituationSituation

Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le palais de l'Almudaina et la cathédrale - Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)

VisitesVisites

CathédraleLa Cathédrale de Palma
Aller à la cathédrale de Palma.
TrésorLe Trésor de la Cathédrale
Aller au Trésor de la Cathédrale de Palma.
PalaisLe Palais Épiscopal (Palau Episcopal / Palacio Episcopal)
Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'imageLe Palais épiscopal, situé derrière le chevet de la cathédrale, est la résidence de l'évêque de Majorque.

C'est un bâtiment de style gothique et de plan rectangulaire ; sa fondation remonte au XIIIe siècle au moment de la création de l'évêché de Majorque (1238), dont le premier titulaire fut Ramón de Torrella. La construction s'échelonna sur les XIIIe et XIVe siècles, mais le bâtiment originel fut considérablement élargi aux XVIIe et XVIIIe siècles.

La porte d'entrée au patio a été construite en 1473 par les maîtres Cristòfol et Joan Vilasclar, et Simó Xevari sur commande de l'évêque Francesc Ferrer. La façade principale de style maniériste fut construite au XVIIe siècle sur commande de l'évêque majorquin Simó Bauçà en 1616.

Remarquer la porte de l'ancienne chapelle gothique Saint-Paul, datant du début du XVe siècle, qui a été incorporée au bâtiment du palais épiscopal.

Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'image
Remarquer aussi le magnifique cadran solaire avec les armes de l'évêque Benet Panyelles i Escardó (1730-1743).

Depuis 2007, le Palais épiscopal abrite le Musée diocésain dans une partie du bâtiment.

Adresse : Carrer del Mirador, 5

Horaires : du lundi au samedi, de 10 h à 14 h.

Tarif d'entrée : 3 €

Téléphone : 00 34 971 723 860

Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le cadran solaire du palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le palais épiscopal - Cliquer pour agrandir l'image
L'Hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard (Confraria de Sant Pere i Sant Bernat / Cofradía de San Pedro y San Bernardo)
L'hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard se trouve au numéro 1 de la Carrer Sant Bernat, au début de cette rue lorsque l'on vient de la Carrer Sant Pere Nolasc.

La Fraternité est une institution de bienfaisance et de soins destinée aux prêtres pauvres ; elle fut fondée en 1470 par la fraternité des prêtres de la cathédrale de Majorque, elle-même établie en 1370 dans la chapelle Saint-Bernard de la cathédrale.

Le bâtiment de l'hospice trouve son origine dans deux donations :

  • la première donation fut faite en 1475 par le prêtre Antoni Llana, bénéficiaire de la prébende de la cathédrale, qui donna sa maison pour fonder un hospice destiné aux prêtres pauvres. Cet hospice commença à fonctionner en 1490, avec la permission du pape Innocent VIII, comme le rapporte l'inscription portée sur le médaillon qui se trouve au-dessus de la porte principale.
  • la seconde donation fut faite au début du XVIe siècle (1501) par le chanoine Joan Borràs, qui donna sa maison pour en faire le siège de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard.

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (1775) un nouvel hospice pour les prêtres fut construit, par les réunions des deux maisons, et placé sous le patronage des saints patrons de la confrérie, saint Pierre et saint Bernard, l'Hospital de Sant Pere i Sant Bernat ; cet hospice sera populairement connu sous le nom de S'Hospitalet. Cette construction est une œuvre de 1775 attribuée à l'architecte Antoni Mesquida Tomàs (1732-1812).

La façade, très sobre, contraste avec les trois entrées à l'ornementation baroque exubérante, qui peut être classée dans le style rococo. Cette ornementation reflète l'influence allemande présente à Majorque depuis le milieu du XVIIe siècle. La porte latérale de gauche, qui mène aux anciens locaux de l'hôpital, abrite dans une niche une statue de saint Pierre. La porte latérale de droite, identique dans sa structure à celle de gauche, donne accès à la chapelle de l'institution ; elle comporte une statue de saint Bernard.

La porte centrale, qui est la porte principale, possède des piliers avec une colonne noyée en leur milieu ; le tiers supérieur des piliers est décoré de feuillages. Sur l'entablement, au-dessus d'une corniche, se trouvent des motifs de volutes encadrant une niche couverte d'une coquille ; cette niche abrite une statue de la Vierge Marie. Au-dessus de la niche, un médaillon porte une inscription commémorant la fondation de l'hospice en 1490 (MCCCCXC).

Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - L'hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - L'hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - L'hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard - Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)
Le patio présente des arches surbaissées appuyées sur des colonnes à chapiteaux de style ionique. Les plafonds entre les arches sont en voûte à arêtes. Un escalier latéral, sur le côté gauche du patio, conduit à une galerie ouverte à trois arches en plein cintre et une balustrade. Au fond, derrière le patio, se trouve un jardin où on accède par une grille en bois sculpté et ajouré.
Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - L'hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - L'hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - L'hospice de la Fraternité Saint-Pierre et Saint-Bernard - Cliquer pour agrandir l'image
En 1855, le gouvernement anticlérical saisit l'hospice, qui ne fut restitué à la Fraternité qu'en 1900. L'hospice est aujourd'hui utilisé comme maison de retraite pour les prêtres âgés. Il conserve encore une grande partie du mobilier d'origine.
PatioCan Espanya
Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Can Espanya - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Can Espanya - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Can Espanya - Cliquer pour agrandir l'image
MuséeLe Musée Diocésain (Museu Diocesà)
Le musée diocésain, inauguré en 1916, a récemment rouvert ses portes, après six années de rénovation, dans le bâtiment du Palais épiscopal.

Le Musée expose en permanence quelque 200 œuvres uniques du patrimoine artistique de l'église de Majorque — en dehors d'objets du culte — offrant un large panorama de l'histoire du christianisme à Majorque depuis le XVe siècle jusqu'à nos jours. Il abrite surtout de nombreuses œuvres gothiques et mudéjar. Le Musée est divisé en sept sections : sculpture religieuse, archéologie, céramiques (principalement d'Espagne continentale) et autres objets des XIVe et XVIe siècles, le legs Séguier, art religieux divers et numismatique, peinture gothique et collection bibliographique. Le contenu du musée provient de couvents, monastères, églises … et de dons de collections privées.

La première œuvre que l'on découvre est un retable représentant la Passion du Christ (datant des années 1290-1305), provenant du monastère Sainte-Claire.

Sur la droite, un chef-d'œuvre de Francesc Cornes « Saint Jacques de Compostelle (Sant Jaume de Compostela) », connu comme saint Jacques le Matamore (Santiago Matamoros), le « massacreur de Maures ».

Le travail du peintre de Valence de la Renaissance Joan de Joanes tient également une place particulière dans le musée.

L'oratoire gothique Saint-Paul, situé à l'extrémité d'une aile du musée, possède un vitrail de Gaudí, qui est un essai pour les vitraux qu'il réalisa pour la cathédrale.

On peut aussi voir une statue de saint Dominique, datant du XVIIIe siècle, qui est l'un des rares vestiges du grand monastère dominicain qui se trouvait au cœur de Palma — à l'emplacement du Palais March — et qui fut détruit au milieu du XIXe siècle.

La pièce maîtresse de l'exposition est un remarquable retable du XVe siècle, le « Saint Georges » (Sant Jordi) peint vers 1468-1470 par Pere Niçard, introducteur à Majorque du style flamand. L'œuvre se caractérise par la profusion de détails : le saint terrassant le dragon est représenté avec, en arrière-plan, la ville et le port de Palma tels qu'ils se présentaient au XVIe siècle.

À proximité, une autre œuvre de Pere Niçard et de son maître, Rafel Mùger, représentant la prise de Palma en 1229.

Visite :

Musée diocésain de Majorque (Museu diocesà de Mallorca)

Adresse : 5 Carrer del Mirador

Horaires : du lundi au samedi, de 10 h à 14 h.

Tarif d'entrée : 3 €.

Téléphone : 00 34 971 723 860

Site Internet : www.bisbatdemallorca.com

La visite du musée offre des vues splendides sur le port et la baie de Palma.

Jardin d'agrémentLe Jardin de l'Évêque (Jardi del Bisbe)
Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Le portail du jardin de l'évêché - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Jardin de l'Évêché - Cliquer pour agrandir l'imageLe Jardin de l'évêque est un jardin public mitoyen du Palais épiscopal. Ce n'est qu'un modeste jardin botanique, mais surtout une oasis de paix où il est bon de se reposer, sur ses bancs de fer forgé, après avoir arpenté le quartier de la cathédrale.

Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Jardin de l'Évêché - Cliquer pour agrandir l'imageOn y trouve un jardin potager, entouré de nombreuses plantes méditerranéennes, un verger d'agrumes et de palmiers, ainsi qu'un bassin ornemental peuplé de nymphéas.

Visite :

Le Jardin de l'Évêché

Adresse : 6 Carrer de Sant Pere Nolasc

Horaires : de 9 h à 15 h en hiver ; de 9 h à 13 h et de 15 h à 18 h en été.

Tarif d'entrée : entrée gratuite.

Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Jardin de l'Évêché - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Jardin de l'Évêché - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Jardin de l'Évêché - Cliquer pour agrandir l'image
Le quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Les nymphéas du jardin de l'évêché - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Les nymphéas du jardin de l'évêché - Cliquer pour agrandir l'imageLe quartier de la cathédrale de Palma de Majorque - Les nymphéas du jardin de l'évêché - Cliquer pour agrandir l'image

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté de Palma > Palma > Vieille ville > Sud-ouest > Quartier de la cathédrale
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La vieille ville de Palma de Majorque - Le quartier de la cathédrale
La vieille ville de Palma de Majorque - La cathédrale
La vieille ville de Palma de Majorque - Le trésor de la cathédrale
La vieille ville de Palma de Majorque - Le  palais royal de l'Almudaina
La vieille ville de Palma de Majorque - Le palais et le musée March
Sujets plus larges
Accueil
Carte interactive de la vieille ville de Palma de Majorque
La vieille ville de Palma de Majorque - Le nord-ouest
La vieille ville de Palma de Majorque - Le nord-est
La vieille ville de Palma de Majorque - Le sud-est
La vieille ville de Palma de Majorque - Le sud-ouest
La vieille ville de Palma de Majorque - À l'ouest du Born
Sujet parent ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.