AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La scutigère véloce (Scutigera coleoptrata)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Déplacement] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.
Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.
Scutigère véloce. Tête. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Il semble qu'il n'y ait qu'une seule espèce de scutigère dans le monde. Elle fait partie du groupe des centipèdes (classe des Chilopodes), qui compte environ 3 500 espèces connues. Les centipèdes partagent certains traits de parenté avec les millipèdes, ou mille-pattes, qui appartiennent à la classe des Diplopodes. Il existe près de 10 000 espèces connues de millipèdes dans le monde. Les Diplopodes et les Chilopodes sont regroupés dans la superclasse des Myriapodes.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : myriapodes (Myriapoda)Classe : chilopodes (Chilopoda)Sous-classe : notostigmophores (Notostigmophora)Infra-classe :
Super-ordre :Ordre : scutigéromorphes (Scutigeromorpha)Sous-ordre :Groupe : centipèdes
Super-famille :Famille : scutigérides (Scutigeridae)Sous-famille :
Genre : scutigères (Scutigera)Sous-genre :
Espèce : Scutigera coleoptrata [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : scutigère véloce, scutigère coléoptréeNom populaire : mille-pattes des maisons

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSpinnenläuferAngleterrehouse centipedeArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneciempiés, correderaEstonie
FøroysktFinlandehämähäkkijuoksijainenFrançaisscutigère véloceFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongrielégyölő pókszázlábúIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalmiriápodo, milipede, milpésRoumanie
Russieмухоловка-многоножкаSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneмухоловка звичайнаEmpire romainScutigera coleoptrata

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Le nom du genre de ce chilopode tire son origine de deux mots latins : scutum (bouclier) et gerere (porter). Il fait référence aux plaques de chitine qui couvrent le dos et le ventre de la scutigère.
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.La scutigère est un petit animal dont la taille et la coloration varient. Elle peut atteindre jusqu'à 2,6 cm de longueur. Son corps est de teinte plutôt claire, passant de beige à jaune grisâtre, souvent marqué de trois rayures longitudinales plus sombres. La partie ventrale est blanchâtre.
MorphologieMorphologie
Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleLa tête porte une paire de longues antennes filiformes composées de 400 petits articles. Les antennes portent des organes spéciaux qui joueraient le rôle de récepteurs auditifs. On trouve aussi sur la tête deux yeux composés de nombreux ocelles juxtaposés (jusqu'à 600).

Corps à 15 segments. Son corps est recouvert d'un exosquelette de chitine divisé en neuf plaques tergales ressemblant à des boucliers (d'où le nom de « scutigère »).

Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Comme les autres chilopodes, la scutigère est dotée d'une paire d'appendices modifiés en crochets qui portent le nom de forcipules. Situés sous le corps, ils couvrent les pièces buccales. Les forcipules ne sont pas attachés à la tête mais plutôt au premier segment qui la suit. Chacun d'eux se termine par un croc d'où s'écoule le venin qui sert à paralyser les proies.

Elle se déplace très vite pour attaquer ses proies afin de les paralyser à l'aide du venin délivré par ses chélicères fixées sous la tête, sur le premier segment de son corps.

Scutigère véloce. Arriere. Cliquer pour agrandir l'image.L'animal a de très longues pattes effilées et cerclées alternativement de bandes sombres et de bandes claires. Contrairement à ce que laisse croire son nom commun de mille-pattes des maisons, la scutigère est un centipède et non un millipède. Elle porte donc une seule paire de pattes par segment comme tous les chilopodes. Cet arthropode n'a en fait que 30 pattes (15 paires). Ses pattes postérieures sont plus longues que ses pattes antérieures. Ces pattes sont fragiles et se détachent facilement. La dernière paire est la plus grande et elle atteint deux fois la longueur du corps chez la femelle. Cette dernière paire de pattes porte des organes sensoriels et n'est pas utilisée pour la locomotion. Elle agit un peu comme une deuxième paire d'antennes située à l'autre extrémité du corps.

Mâle
Femelle
Longueur26 mm.Envergure
HauteurPoids
ColorisColoris
Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Brun jaunâtre.
LarvesLarves
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
La scutigère est capable de sauter d'un meuble ou d'effectuer des virages à 90 degrés vers une cachette propice. Les sens de la vision, de l'ouïe et de l'odorat sont assez développés.
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

VolDéplacement

Description
Ce centipède bouge très rapidement, tenant son corps surélevé lorsqu'il se déplace et l'abaissant soudainement dès qu'il s'arrête.

Scutigère véloce. Arriere. Cliquer pour agrandir l'image.La scutigère a un corps plus court et des pattes plus longues que d'autres espèces, leur évitant de s'emmêler les pattes lorsqu'elle court. Les pattes deviennent progressivement plus longues en allant vers l'arrière du corps. Cela permet aux pattes arrière de croiser les pattes avant, se plaçant au-dessus et à côté, évitant l'emmêlement. Les pattes les plus en arrière sont en fait deux fois plus longues que les premières pattes avant.

HabitudesHabitudes

Description
Mœurs nocturnes
Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.On rencontre généralement la scutigère dans les maisons, en train de fuir à la vue de l'homme. On l'aperçoit habituellement lorsqu'on allume la lumière, alors qu'elle s'enfuit sur le plancher ou sur un mur.

La scutigère est hygrophile (elle apprécie l'humidité) et lucifuge (elle fuit la lumière). Elle chasse donc plutôt la nuit et reste à l'abri dans un endroit humide le jour.

Inoffensive pour les humains, la scutigère véloce ne mord ses agresseurs qu'en dernier recours ; le venin provoque alors une réaction épidermique semblable à celle d'une piqûre de guêpe. De très rares cas d'allergies peuvent être observés.

Il s'agit d'un animal très utile car il débarrasse la maison de nombreux nuisibles pour l'homme, tels les moustiques et les blattes. Son installation dans une maison est le signe de la présence d'insectes, dont elle se nourrit. Pour éliminer ce carnivore, le meilleur moyen est d'éliminer les insectes, eux-mêmes attirés en général par les denrées périssables.

La scutigère passe l'hiver dans des habitats protégés et isolés et redevient active au printemps. Elle se dissimule sous une pierre ou des bûches durant la journée, devenant active à la nuit. Elle utilise ses antennes pour détecter l'environnement autour d'elle, bien que la scutigère fasse un bien meilleur usage de ses yeux que d'autres centipèdes.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Territorialité
Parade nuptiale
Le mâle tourne autour et renifle les autres scutigères à la recherche d'une femelle réceptive.

Lors de la reproduction, le mâle et la femelle entrent en contact en se touchant mutuellement avec leurs antennes et en bougeant en cercle.

ReproductionAccouplement
Chez le mâle, les spermatozoïdes sont enfermés dans un spermatophore, sorte de petite poche à paroi mince contenant une gouttelette de sperme. Le mâle dépose le spermatophore sur le sol pendant sa « danse nuptiale » avec la femelle. Celle-ci se place ensuite sur le spermatophore et le fait pénétrer dans ses voies génitales, permettant ainsi la fécondation des ovules.
Site de ponte
La femelle pond ses œufs dans le sol et les recouvre d'une substance poisseuse.
NidNid
Ponte
Les scutigères pondent généralement en été. Les œufs sont déposés individuellement sur le sol (ou dans le sol en milieu naturel). Leur nombre varie entre 130 et 290 environ, selon la taille de la femelle.
Œufs
Éclosion
LarveLarve
La scutigère immature éclot de l'œuf très semblable à l'adulte, bien qu'il n'ait que quatre paires de pattes. Au cours de son développement, la scutigère passe par cinq phases larvaires, gagnant des paires de pattes supplémentaires à chaque mue.

Scutigère véloce. Immature. Cliquer pour agrandir l'image.À leur naissance, les scutigères n'ont que des ébauches de pattes. Le nombre de segments de ces appendices augmente petit à petit au cours d'une série de six mues. Quand les pattes sont bien formées, la scutigère subit encore quatre mues, ce qui lui permet de grandir et d'atteindre la maturité sexuelle.

Nymphe
Période de vol
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Imago
Phase d'hibernation
Dans les régions où la scutigère habite le milieu naturel, elle passe l'hiver au stade adulte et pond ses œufs durant l'été.
Prédateurs
Oiseaux insectivoresAraignées
La scutigère est aussi mangée par d'autres prédateurs, dont des oiseaux, des mammifères et des insectes. Elle peut servir d'hôte à divers parasites internes.
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
InsectesVers
Scutigère véloce. Capturant une guêpe. Cliquer pour agrandir l'image.La scutigère est carnivore. Elle chasse plusieurs animaux de petite taille, en particulier des insectes et leurs larves, des vers, des limaces et divers arthropodes. Prédateur très actif, la scutigère peut aussi attaquer des insectes comme les guêpes.

Dans les maisons, elle se nourrit entre autres de mouches, de lépismes (poissons d'argent), de blattes et de cloportes. Elle court sur les murs et sols des maisons pour attraper les petits insectes (moucherons, papillons) en se servant de ses pattes comme de lassos.

Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.On voit bien sur cet individu de scutigère les dernières longues pattes en « lasso » ou « fouet » pour attraper des petits insectes et moucherons sur les murs ou au sol…

Elle sent sa proie au moyen de ses antennes qui possèdent des récepteurs d'odeur et de toucher. Elle utilise alors ses crochets pour retenir sa proie et lui injecter son poison au moyen des pattes avant transformées. Après son repas, elle se retire dans un endroit en sûreté pour digérer sa nourriture.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
JardinsVillagesVilles
Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.La scutigère vit dans les maisons, en particulier dans les endroits chauds et humides comme les caves, le sous-sol et la salle de bain. Elle s'installe dans les entre-murs, sur la tuyauterie, dans des fissures, des conduites d'aération et des caves humides. L'animal est souvent aperçu dans le bain ou le lavabo, ou encore à proximité d'un drain.

Dans les régions plus chaudes, cette scutigère peut vivre dans la nature, sur les rochers humides.

SouchesGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
La scutigère véloce est originaire d'Europe mais s'est répandu dans le monde entier.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire

StatutStatut

Rareté
Espèce assez commune.
Dégâts et nuisances
Lorsqu'elle est menacée, la scutigère tente d'abord de repousser l'ennemi en émettant une vilaine odeur. Si sa tactique échoue, elle se défend en mordant son agresseur avec ses forcipules.

Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.On rapporte très peu de morsures sur les humains, et de tels incidents se produiraient essentiellement lorsque l'animal se trouve coincé ou écrasé. Dans ces rares cas, le site de la morsure enfle et devient douloureux, d'une douleur comparable à celle d'une piqûre de guêpe ou d'abeille. Certaines personnes pourraient avoir des réactions allergiques graves au venin de centipèdes. Elles devraient alors consulter immédiatement un médecin.

Le venin des chilopodes contient diverses substances actives, dont l'histamine et l'acétylcholine. On y trouve aussi diverses enzymes, dont certaines sont responsables de la douleur provoquée lors de l'injection du venin.

MenacesMenaces
Protection
Considérée comme un prédateur utile, la scutigère participe à l'élimination des insectes. Il est donc avantageux de tolérer sa présence et de la laisser chasser en paix plutôt que de la tuer. On trouve rarement cet arthropode en grand nombre dans une maison. De plus, Scutigera coleoptrata ne transmet pas de maladie aux humains ni aux animaux et elle ne cause aucun dommage matériel.

Scutigère véloce. Cliquer pour agrandir l'image.Ces petits animaux aux longues pattes peuvent toutefois susciter la frayeur. Si vous ne pouvez supporter leur compagnie, tentez de les capturer avec un contenant à large ouverture pour ensuite les sortir de la maison.

Une autre tactique consiste à réduire l'excès d'humidité à l'aide d'un ventilateur, d'un conditionneur d'air ou encore d'un déshumidificateur.

La présence constante de scutigères indique que des insectes ou d'autres arthropodes se trouvent en assez grand nombre dans la maison pour faire office de source de nourriture. Il faut alors repérer les espèces présentes et tenter de les éliminer.

Les scutigères se cachent souvent dans les fissures. Au besoin, utilisez du gel de silice ou de la terre de diatomées dans les endroits identifiés comme des abris. Suivez attentivement les directives du fabricant lors de l'application.

Ce prédateur actif contribue au contrôle des populations d'insectes et de petits arthropodes. C'est pourquoi il est considéré comme bénéfique dans les jardins, ainsi que dans les habitations.

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
La gloméris marginée (Glomeris marginata)
L'iule (Tachypodoiulus albipes)
La scutigère véloce (Scutigera coleoptrata)
Sujets plus larges
Racine
Les arachnidés (Arachnida)
Les insectes (Insecta)
Les myriapodes (Myriapoda)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.