AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le frelon (Vespa crabro)

Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Frelon. Sur robinier, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Sur robinier, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Sur robinier, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.
Frelon. Sur angélique. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Sur angélique. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Cliquer pour agrandir l'image.
Frelon. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Cliquer pour agrandir l'image.
Frelon. Sur angélique. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Ouvrière. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Ouvrière. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement :
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe :
Super-ordre : mécoptèroïdes (Mecopteroidea)Ordre : hyménoptères (Hymenoptera)Sous-ordre : apocrites (Apocrita)Groupe : aculéates (Aculeata), « porte-aiguillon »
Super-famille : vespoïdés (Vespoidea)Famille : vespidés (Vespidae)Sous-famille : vespinés (Vespinae)
Genre : frelons (Vespa [Linné, 1758])Sous-genre :
Espèce : Vespa crabro [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : frelonNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneHornissAngleterreEuropean hornetArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeherhiläinenFrançaisfrelonFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainVespa crabro

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

Identification insecteIdentification

Identification généraleGénéralités
Frelon. Dessin
Frelon. Sur robinier, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Le frelon ressemble à une guêpe, mais présente une taille nettement plus grande, ainsi qu'une teinte générale roussâtre.
MorphologieMorphologie
Frelon. Cliquer pour agrandir l'image.
Frelon
Frelon. Sur robinier, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleAvec son corps long de 25 à 40 mm de long, le frelon est le plus gros représentant de la famille des guêpes sociales d'Europe.

AnatomieLa tête, la face, le thorax et la première partie de l'abdomen sont jaunes avec de fortes dominantes de rouge-orangé, le reste du corps est jaune ponctué de noir. Antennes et pattes jaunes et noires mais aussi teintés de rouge.

De l'ordre des Hyménoptères, le frelon possède deux paires d'ailes, brunâtres, dépassant légèrement de l'abdomen, les antérieures plus grandes que les postérieures.

Frelon. Mandibules. Cliquer pour agrandir l'image.Avec ses puissantes mandibules jaunes bordées de noir, le frelon se nourrit d'insectes, de fruits, de nectar ou même de miel dérobé.

Anatomie

Mâle
Femelle
LongueurReine : de 30 à 35 mm.

Mâle : de 21 à 28 mm.

Ouvrière : de 18 à 24 mm.

Envergure
HauteurPoids
ColorisColoris
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

Chant ou criCri et chant

Chant d'insecteChant

Vol de l'insecteVol

Description
Frelon. En vol à Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Rien qu'au bruit de son vol, lourd mais rapide et précis, on détecte sa présence.

Caractéristique des Hyménoptères : pendant le vol, les ailes antérieures et postérieures sont accolées par un système de gouttières et d'ancres.

HabitudesHabitudes

Description
Mœurs diurnesMœurs nocturnes
Le frelon n'est, en temps normal, pas agressif, sauf si on approche trop près de son nid, il peut alors devenir agressif et éventuellement attaquer.

Le frelon est aussi actif la nuit, contrairement aux autres guêpes sociales et est attiré par les lampes.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Territorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Frelon. Cliquer pour agrandir l'image.
Site de ponte
Le nid est construit souvent dans un trou d'arbre, mais aussi sous une poutre, un toit, une boîte.
NidNid
Frelon. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.
Frelon. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.Au début du printemps, le nid est fait de particules de bois malaxées avec de la salive par un seul individu, la reine, mère de toute la colonie à venir, composée de cent à quelques centaines d'individus.

Frelon. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.Son nid aérien est suspendu ; le matériau utilisé est l'écorce verte et tendre des jeunes arbres (prélèvement gros comme un pois) malaxée avec sa salive ; il peut y avoir 5 couches de cellules superposées enveloppées dans une enveloppe plus ou moins sphérique faite de plusieurs couches de papier brun et fragile mais calorifuge!

Un nid existant n'est jamais réutilisé.

Frelon. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.

Ponte
Œufs
Éclosion
LarveLarve
Frelon. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.La progéniture est nourrie avec une proie (Insectes…) malaxée en boulette nutritive.

Les larves mettent de 20 à 25 jours pour se développer.

Chaque alvéole reçoit un œuf, lequel donnera une larvule, puis une larve apode qui finira par totalement « remplir » la cellule. Au terme de sa croissance, la larve va user de glandes séricigènes pour tisser un opercule hémisphérique, lequel viendra chapeauter la cellule (ci-dessous). La larve se transformera ensuite en nymphe, puis ultérieurement en insecte dit parfait, à l'occasion d'une mue qualifiée d'imaginale. Après un temps de maturation, le jeune adulte ou imago va perforer l'opercule, s'extraire de sa logette, et mener la vie qui lui est dévolue au sein de la colonie.

Les larves sont nourries « à la becquée » par les ouvrières, lesquelles régurgitent un broyat d'insectes, agrémenté pour certaines espèces de produits sucrés, issus de fruits par exemple. À noter que les larves peuvent en quelque sorte « rentrer la tête dans les épaules », ce qui génère un repli sous-jacent, sorte de réceptacle où la becquée pourra trouver place le temps d'être entièrement consommée.

Nymphe
Période de vol
D'avril à octobre.

En mai, les jeunes reines sorties d'hibernation se mettent à construire leur nid en forme de nid d'abeille dans une cavité protégée. Les ouvrières naissent à partir de juillet. Ce sont elles qui soignent le couvain de la reine et qui nourrissent les larves en constante éclosion. Les mâles et les jeunes reines de la nouvelle génération sont formés à la fin de l'été et en automne. Les jeunes reines s'envolent et le reste de la colonie meurt.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Imago
Phase d'hibernation
Seules les femelles fécondées à l'automne passeront l'hiver dans un abri, et au printemps, chacune d'entre elles, refondera seule une nouvelle colonie agrandie ensuite par les ouvrières.
Prédateurs
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Frelon. Sur fruit. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Dévorant une guêpe. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Forêts de feuillusForêts de conifèresForêts de montagneJardinsVergersVillagesParcs
Surtout en forêts, parcs mais aussi près des habitations, dans les jardins, les vielles battisses…
SouchesGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Partout en Europe.
Présent en auvergneAuvergne
Frelon. À Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Frelon. À Villars. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire
Les frelons ont été utilisés comme arme de guerre dans l'antiquité. Enfermés dans des récipients de terre cuite, ils étaient catapultés sur l'ennemi. En se brisant à l'arrivée, les récipients en question libéraient évidemment des hordes de bestioles pour le moins « furibardes », au grand dam d' adversaires peu préparés à une attaque en quelque sorte « aérienne ».
LittératureLittérature
Le magnifique FRELON
Connaissez-vous le frelon ?
Cet insecte qui fait des habits en carton ?
Qui mesure deux à trois centimètres environ ?
NON !!!

Nous le rencontrons
Souvent dans des vergers
Ou dans les troncs
Des grands pommiers.

Il se nourrit de sève, d'insectes ou de fruits
Et il vit en colonie
En Europe ou en Asie.
Le frelon a quelques couleurs
Et il se promène de fleur en fleur
En faisant le voltigeur.

Maintenant, ce magnifique petit frelon
Fait la joie de tous les garçons
Grâce au miel dans les bonbons !!!!

Valérie Jubainville

StatutStatut

Rareté
Moins abondant que la guêpe.
Dégâts et nuisances
Frelon. Dégâts. Cliquer pour agrandir l'image.Troncs de petites dimensions annelés ou écorcés irrégulièrement; plus rarement aussi petites branches dont l'aubier est mis à nu. Ces caractéristiques touchent principalement les feuillus de 5 à 20 ans, dont les frênes le plus souvent. En cas d'annélation entière, la partie supérieure de l'arbre ou de la branche peut dépérir et finir par se casser.

Après une attaque récente, avant la formation du bourrelet cicatriciel, les bords de la blessure corticale sont saillants et de fines traces irrégulières de mandibules se distinguent dans l'aubier. Il s'agit toujours d'une attaque primaire. Mais en général, elle ne touche que quelques petits arbres isolés.

Ce sont les ouvrières qui consomment la sève de l'écorce. C'est pour cela qu'elles décortiquent ou annèlent les petits troncs.

MenacesMenaces
Protection

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le frelon (Vespa crabro)
La guêpe commune (Vespula communis)
La guêpe germanique (Vespula germanica)
La guêpe rousse (Vespula rufa)
Sujets plus larges
Racine
Les guêpes à joues courtes (Vespula)
Les guêpes à joues longues (Dolichovespula)
Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.