AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village d'Água de Pena à Madère

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Page d’accueil] [Madère] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page non éditée

VisitesVisites

Miradouro Alvares Nobrega
À l’entrée d’Água de Pena, une route monte vers ce belvédère qui porte le nom du poète portugais que l’on surnommait le petit Camões, Francisco Àlvares Nóbrega (1772-1806), qui vécut plusieurs années à Machico et loua les mérites de Madère.

La vue s’étend sur ce qu’est devenu le site découvert par Zarco, là où la légende situe également la sépulture des deux amants qu’une tempête avait conduits ici au début du XIVe siècle. Devant le haut rocher do Facho, un quai et un fort marquent l’emplacement de l’endroit où les premiers Portugais auraient mis le pied. La longue échine désertique de la Ponta de São Lourenço s’étire vers le nord-est, alors que l’on aperçoit la vallée de Machico vers l’ouest, tachetée du blanc, de l’ocre, du vert clair, et du rose des maisonnettes disséminées sur les terrasses cultivées.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village de Porto da Cruz à Madère
Le village de Caniçal à Madère
Le village d'Água de Pena à Madère
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Machico à Madère
La ville de Santa Cruz à Madère
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.