AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La musaraigne pygmée (Sorex minitus)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Voix] [Laissées] [Empreinte] [Voie] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Musaraigne pygmée. Cliquer pour agrandir l'image.Musaraigne pygmée. Cliquer pour agrandir l'image.Musaraigne pygmée. Cliquer pour agrandir l'image.
Musaraigne pygmée. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : mammifères (Mammalia)Sous-classe : euthériens (Eutheria)Ordre : insectivores (Insectivora)Sous-ordre : Lipotyphla [Haeckel, 1866]
Super-famille : soricoïdés (Soricoidea)Famille : soricidés (Soricidae)Sous-famille : soricinés (Soricinae [Fischer von Waldheim, 1817])
Genre : musaraignes (Sorex [Linné, 1758])Sous-genre :
Espèce : Sorex minitus [Linné, 1766]Sous-espèce :Nom commun : musaraigne pygméeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSpitzmaus, ZwergspitzmausAngleterrepygmy shrewArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatierovka
DanemarkGaeidhligEspagnemusarañaEstonie
FøroysktFinlandevaivaispäästäinenFrançaismusaraigneFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceνανομυγαλίδα
HongrietörpecickányIrlandeluch féirIslandeItalietoporagno nano
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasdwergspitsmuisPolognePortugalmusaranhoRoumanie
Russieевроазиатская карликовая бурозубкаSerbieSlovaquieSlovénierovka
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainSorex minitus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Musaraigne pygmée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Insectivore de la famille des « Soricidae » et l'un des plus petits mammifères du monde; elle se distingue de la musaraigne carrelet par ses dimensions plus réduites, son pelage brun immuable et par sa queue plus longue et plus velue; en plus, elle peuple les tourbières de montagne où sa grande cousine ne se risque pas.

La musaraigne est un petit mammifère ayant l'aspect d'une souris, proche parente de la taupe, au museau long et pointu, et à la douce fourrure gris brun et veloutée. La plupart vivent à terre, bien que quelques espèces soient semi-aquatiques ou arboricoles.

Comme la taupe, elle a des yeux minuscules et c'est son odorat très fin qui la guide essentiellement pour capturer ses proies. Beaucoup d'espèces ont des glandes qui sécrètent un liquide à l'odeur désagréable et certaines sont vénéneuses.

MorphologieMorphologie
Musaraigne pygmée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Museau pointu, yeux minuscules, queue proportionnellement plus longue par rapport à la longueur tête+corps que chez les autres Sorex, plus velue que chez ces dernières également.

La musaraigne pygmée a des dents rouges.

Dos brun chocolat, ventre gris-brun.

Le pelage de la Musaraigne Pygmée est bicolore, mais la limite entre le dessus brun-gris et le dessous gris-jaunâtre n'est pas nette. La queue est relativement longue. La quatrième dent supérieure (unicuspide) est aussi grande ou plus grande que la troisième (c'est le contraire — chez la Musaraigne carrelet). Il n'y a pas de changement saisonnier dans la coloration. Les oreilles sont cachées dans le pelage (entièrement ou presque). Les soies de la queue sont plus denses et plus longues que chez la Musaraigne carrelet. La queue semble plus épaisse et représente 65 à 70 % de la longueur tête+corps. L'extrémité des dents est rouge. L'animal mue comme chez la Musaraigne carrelet.

La Musaraigne Pygmée possède 32 dents.

MâleFemelle
LongueurDe 4,5 à 6 cm.QueueDe 3,2 à 4,6 cm.
HauteurPoidsLe poids varie de 2,5 à 7,5 g (0,25 g à la naissance - 2,5 g après 14 jours)
ColorisColoris
Brun-gris sur le dessus et gris jaunâtre sur le dessous.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
La famille de la musaraigne est la plus importante des insectivores. Sept espèces de musaraignes vivent dans diverses régions d'Europe. La musaraigne carrelet atteint 13 cm de long, queue comprise. Elle a une fourrure brun foncé et veloutée, un ventre plus pâle et des dents à pointe rouge. La musaraigne aquatique est répandue dans toute l'Europe, sauf en Irlande et en Espagne.

Certaines espèces représentent les plus petits de tous les mammifères. Certaines ont un poids à peine supérieur à 2 g. Généralement nocturnes, les musaraignes, dont il existe plus de 240 espèces, ont un museau allongé et pointu, et une fourrure douce et épaisse de laquelle n'émergent qu'à peine leurs petites oreilles.

VoixVoix

Voix de mammifèreVoix

LaisséesLaissées

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

VoieVoie

Description

HabitudesHabitudes

Territorialité
La Musaraigne Pygmée est territoriale. Elle a globalement un comportement solitaire et agressive sauf en période de reproduction. Les mâles adultes ne sont pas territoriaux quand ils recherchent les femelles.
Sociabilité
La Musaraigne Pygmée alterne de courtes périodes d'activité et de repos, et cela jour et nuit. Elle se tient surtout à la surface du sol. Elle est un peu plus diurne que la Musaraigne Carrelet. Importunée ou menacée, la Musaraigne Pygmée lance des « tchit » aigus. Elle émet également de brusques petits cris aigus presque inaudibles quand elle cherche sa nourriture.

La Musaraigne Pygmée est moins souterraine que la Musaraigne Carrelet. Sa densité de population est généralement bien inférieure. Elle ne creuse pas de terrier et emprunte les coulées d'autres espèces. Elle court vite, grimpe et nage de façon aisée.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Maturité sexuelle
La maturité sexuelle survient généralement dans l'année suivant la naissance, mais en Pologne, par exemple, 22 % des femelles se reproduisent l'année de leur naissance.
ReproductionAccouplement
Gestation
La gestation dure environ 22 jours.
Mise bas
Les naissances se déroulent d'avril à août. Plus le climat de la région est froid, plus les naissances ont lieu tôt dans la saison. Environ 15 jeunes naissent à l'hectare en prairie (contre 58/ha en moyenne pour la Musaraigne Carrelet).
Portées
La portée donne naissance de 4 à 7 petits. Il existe sans doute 2 portées par an.
Nourrissage
La femelle possède 6 tétines.
Ouverture des yeux
Les jeunes ont le milieu de la queue touffu (poils hérissés).
Sevrage
Le sevrage arrive au bout de 22 jours. Seule la femelle s'occupe des jeunes.
Émancipation
Prédateurs
LongévitéLongévité
De 16 à 18 mois.

En liberté, la durée de vie de la Musaraigne Pygmée est de 13 mois en moyenne (maximum 16 mois). La mortalité serait plus forte que chez la Musaraigne Carrelet, la petite taille de la Musaraigne Pygmée la rendant plus sensible, probablement aux variations de la température de l'air : La mortalité chez les jeunes est 50 %. 20 % de ceux qui vivent atteignent l'âge de la reproduction.

RégimeNourriture

Les musaraignes sont des animaux actifs et nocturnes qui se nourrissent essentiellement d'insectes et de vers, mais mangent aussi des souris de la même taille qu'elles, ainsi que des plantes et parfois du poisson et d'autres animaux aquatiques. La musaraigne est dotée d'un appétit insatiable. Elle mange jusqu'à deux fois son poids par jour.

La Musaraigne Pygmée se nourrit essentiellement d'invertébrés et de feuilles mortes (Coléoptères, araignées, cloportes). En septembre, elle absorbe 100 % de son poids par jour. À la différence de la Musaraigne Carrelet, elle ne creuse pas pour obtenir ses proies (ne mange pas de lombrics).

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
PrésPrairiesLisières
Évite les milieux secs et les grandes étendues cultivées; préférence pour les milieux boisés ou assez humides.

On trouve la Musaraigne Pygmée dans bons nombres d'habitats : landes, prairies, dunes herbeuses, lisières des bois (mais rarement à l'intérieur). Elle se rencontre surtout en montagne dans le sud. La Musaraigne Pygmée confectionne un nid. C'est une petite boule d'herbes placée dans la végétation épaisse.

Son domaine vital peut s'étendre de 1 700 à 1 900 m2. Après le sevrage, les jeunes quittent rapidement leur lieu de naissance.

La densité de la Musaraigne Pygmée est d'environ 12 individus par hectare au maximum en prairie. Dans les dune ou les buissons, la densité passe en moyenne à 4 individus par hectare. On constate un pic des populations en été et un minimum en hiver.

Territoire
Gîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

MigrationRépartition

Répartition globale
Musaraigne pygmée. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration / Hibernation

StatutStatut

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
La musaraigne des jardins (Crocidura suaveolens)
La musaraigne musette (Crocidura russula)
La musaraigne pygmée (Sorex minitus)
Sujets plus larges
Racine
Les érinacéidés (Erinaceidae)
Les soricidés (Soricidae)
Les talpidés (Talpidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.