AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Minime à bandes jaunes. Cliquer pour agrandir l'image.Minime à bandes jaunes. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Avec ses splendides couleurs contrastées, en particulier chez le mâle, ce bombyx compte parmi les plus belles espèces de Lasiocampidés.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de nuit (Heterocera)
Super-famille : bombycoïdés (Bombycoidea)Famille : lasiocampidés (Lasiocampidae)Sous-famille :Tribu :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Lasiocampa quercus [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : minime à bandes jaunesNom populaire : bombyx du chêne

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisminime à bandes jaunesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneRomainLasiocampa quercus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française
Le minime à bandes jaunes doit son surnom à la parure des mâles qui rappelle la robe monacale des Minimes, religieux dont l'ordre fut crée au XVe siècle !

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
Les femelles volent et pondent la nuit, les mâles volent le jour.
MorphologieMorphologie
MâleFemelleLe « Bombyx du chêne » présente de multiples aspects : cas d'albinisme (formes claires) et de mélanisme (formes foncées) correspondant à des races locales (types alpina, méridionalis, olivacea…). Cette variété est due à l'aire de répartition très vaste de ce Bombyx !
MâleOn appelle aussi le mâle « Minime à bandes jaunes ».

Les mâles ont de nombreux sensilles sur les antennes bipectinées percevant les secrétions odoriférantes abdominales femelles.

Femelle
LongueurEnvergureJusqu'à 8 cm d'envergure
ColorisColoris
Les ailes sont marron foncé sur la moitié antérieure et brun jaune sur la moitié postérieure. Les ailes antérieures ont une tache blanche bien visible dans la moitié antérieure. Les deux sexes, semblables, ont une envergure de 5 cm et volent en juillet-août.

Minime à bandes jaunes. Forme normale. Cliquer pour agrandir l'image.Minime à bandes jaunes. Forme melanique. Cliquer pour agrandir l'image.Formes normale et mélanique du « Bombyx du chêne ».

ChenilleChenille
Minime à bandes jaunes. Cliquer pour agrandir l'image.Minime à bandes jaunes. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.La chenille, couverte de poils roux, est brun clair sur le dessus, brun foncé sur le dessous avec des points et des taches blanches sur les flancs. Elle se nourrit sur les ronces et de nombreux autres arbustes et arbres.
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

VolVol

Description
Le mâle est un voilier rapide qui vole en zig-zag à la recherche de la femelle.

HabitudesHabitudes

Description
Le mâle présente une activité diurne; il recherche les femelles par temps chaud et ensoleillé, parcourant les prairies sylvatiques de son vol très rapide et zigzagué ; il lui arrive même de s'aventurer jusque dans les agglomérations urbaines.

La femelle attend d'avoir été fécondée pour prendre son vol; elle ne quitte sa retraite que tard dans la soirée et vient parfois aux lumières.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
NidNid
Ponte
Nombre de pontes
Œufs
Éclosion
LarveLarve
La chenille éclot à la fin de l'été et se développe très lentement jusqu'au printemps suivant ; dans les stations d'altitude élevée, il n'est pas rare qu'elle hiverne deux fois.

Polyphage, la chenille se nourrit entre autres du feuillage des chênes, de l'aubépine, de la myrtille et des saules, mais ne dédaigne pas la bruyère, les ronces, les aulnes, le bouleau, le prunellier et le genêt à balais.

Chrysalide
La chenille se nymphose dans un cocon résistant, brun-jaunâtre, filé parmi la végétation basse, pratiquement au niveau du sol.
Cycle annuel
L'adulte paraît entre juin et août en une seule génération.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d'hibernation
Prédateurs
Araignées
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Chenilles sur aubépine, ronces …

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Bois de conifèresBois de feuillusPrés
Répandu partout, le Minime se rencontre fréquemment dans les haies, les bois clairs, sur les lisières et dans les parcs et jardins dont la végétation lui conviennent.
AltitudesAltitudes
Étage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)
Dans les montagnes, le bombyx du chêne s'élève jusque dans la zone des formations arbustives rampantes, où il est assez commun.

RépartitionRépartition

Répartition globale
Cette espèce est répandue dans toute l'Eurasie.
Présent en auvergneAuvergne
Minime à bandes jaunes. Chenille, Orcines. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration

StatutStatut

Rareté
Dégâts et nuisances
ProtectionMenaces
Cette espèce semble s'être bien accommodée des modifications engendrées par l'urbanisation.
Protection

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le bombyx du pin (Dendrolimus pini)
La laineuse du cerisier (Eriogaster lanestris)
La livrée (Malacosoma neustrium)
Le minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus)
Sujets plus larges
Racine
Les lasiocampidés (Lasiocampidae)
Les saturnidés (Saturnidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.