AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La limace rouge (Arion rufus)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Déplacement] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Limace rouge. Cliquer pour agrandir l'image.Limace rouge. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : mollusques (Mollusca)Embranchement :
Classe : annélidés (Annelida)Sous-classe : (Euthyneura)Infra-classe :
Super-ordre :Ordre : gastéropodes (Gastropoda)Sous-ordre :Groupe :
Super-famille :Famille : limacidés (Limacidae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Arion rufus [Linné, 1758], Arion ater rufusSous-espèce :Nom commun : limace rouge, arion rougeNom populaire : loche rouge

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnegroße Rote WegschneckeAngleterrered slugArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagnebabosónEstonie
FøroysktFinlandeFrançaislimace rougeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-Basrode naaktslak, rode aardslakPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
Suèderöd skogssnigelTchéquieUkraïneEmpire romainArion rufus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelleLimace rouge. Cliquer pour agrandir l'image.Cette superbe limace peu commune atteint 15 cm.

La limace rouge, c'est celle dont on fait du sirop contre la toux…

LongueurEnvergure
HauteurPoids
ColorisColoris
Sa couleur peut varier au brun, au noir et même au blanc (avec un bord jaune sur le pied).
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Limace rouge. Cliquer pour agrandir l'image.La limace, comme chacun sait, est un gastéropode, c'est-à-dire un pied surmonté d'un estomac. Elle possède bien sûr, entre autre, un cœur, des poumons et un intestin mais il est vrai qu'à cause de sa voracité et de sa difficulté à se déplacer, c'est l'estomac et le pied qui ont frappé en premier lieu l'observation des naturalistes.
Espèces semblablesEspèces semblables

RégimeNourriture

Description
Herbes
Limace rouge. Cliquer pour agrandir l'image.La voracité des limaces s'explique par le fait que le rendement final de sa nourriture est très faible parce qu'elle dépense une énergie folle pour se déplacer et aussi parce que sa locomotion nécessite des quantités d'eau considérables pour produire du mucus. Le pied de la limace constitue donc, en quelque sorte, son talon d'Achille. Sa difficile locomotion commande tout son comportement : besoin énorme de nourriture riche en eau et déplacements nocturnes par temps humide ou diurne par temps pluvieux et frais.

Limace rouge. Cliquer pour agrandir l'image.Cette espèce de limace se nourrit principalement au-dessus du sol car elle arrive difficilement à s'enterrer à cause de sa taille. Elle préfère s'abriter sous les feuilles basses des laitues, des choux et des scaroles.

La limace rouge recycle surtout les matériaux morts : brins d'herbe, feuilles mortes molles, végétaux abîmés ou tués par des larves de taupins ou de noctuelles, etc. Bien sûr, elle ne dédaignera pas un jeune semis de fleurs ou de légumes… et en faire un repas qui pourra atteindre 50% de son propre poids!

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Limace rouge. Cliquer pour agrandir l'image.
SouchesGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

HabitudesHabitudes

Description
Mœurs diurnesMœurs nocturnes
Elle déteste la chaleur qui évapore son eau. On trouvera donc un maximum de limaces quand la température est comprise entre 15 et 20 °C, et principalement la nuit.

Déplacement

Description

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Les limaces sont hermaphrodites. Elles naissent toutes mâles et s'accouplent en stockant le sperme de leur partenaire dans une poche spéciale, puis changent de sexe en développant des ovaires, fécondent les œufs avec les spermatozoïdes mis en réserve, pondent de cinquante à deux cents œufs, puis meurent. Tout ceci en moins de dix mois en hiver-printemps et en moins de deux mois en été.
Maturité sexuelle
ReproductionAccouplement
Site de ponte
Nid
Ponte
Cette limace est un peu plus précoce que la « petite noire » parce qu'elle pond plus tôt, c'est-à-dire en automne.
Œufs
Éclosion
Les petites naissent en avril et la maturité sexuelle s'observe en août/septembre.
Hibernation
Prédateurs
Oiseaux insectivores
LongévitéLongévité

RépartitionRépartition

Répartition globale
Présent en auvergneAuvergne

StatutStatut

Rareté
Protection

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
La petite limace grise
La grosse limace noire (Arion ater)
La limace rouge (Arion rufus)
Sujets plus larges
Racine
Les limacidés (Limacidae)
L'escargot de Bourgogne (Helix pomatia)
L'escargot des jardins (Cepaea hortensis)
L'escargot petit-gris (Helix aspersa)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.