AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

L'érèse noire (Eresa niger)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Érése noire. Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : chélicérates (Chelicerata)
Super-classe :Classe : arachnides (Arachnida)
Super-ordre :Ordre : aranéides (Araneae)Sous-ordre : (Cribellata)Groupe :
Super-famille :Famille : érésidés (Eresidae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Eresa niger [Petagna, 1787], Eresus cinnaberinus [Olivier, 1789]Sous-espèce :Nom commun : érèse noireNom populaire : érèse rouge

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneRöhrenspinne, rote Röhrenspinne, schwarze RöhrenspinneAngleterreladybird spiderArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkmariehøneedderkopGaeidhligEspagnearaña moteada saltadoraEstonie
FøroysktFinlandemustatylppyhämähäkkiFrançaisérèse noireFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongriebikapókIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasherfstvuurspinPologneposkocz krasnyPortugalRoumanie
RussieэрезусSerbieSlovaquiestepník červenýSlovénievrsta pajka
SuèdenyckelpigespindelTchéquiestepník rudýUkraïneEmpire romainEresa niger

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelleL'avant du corps est très large.

Le céphalothorax est noir.

Les pattes sont noires avec des articulations blanches, et parfois des poils rouge orangé sur les pattes arrières.

Dimorphisme sexuel très marqué.

MâleÉrése noire. Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Le mâle ne peut être confondu : son abdomen est d'un rouge orangé vif avec trois paires de taches noires, deux grosses et une petite, parfois cerclées de blanc.

Jusqu'à sa dernière mue, le mâle a la même couleur que la femelle.

FemelleLa femelle est plus grande que le mâle.

La femelle est entièrement noir velouté : son abdomen, plus gros que celui du mâle, est noir velouté avec quelques poils plus clairs sur le bord antérieur.

LongueurMâle : de 8 à 11 mm.

Femelle : de 9 à 16 mm.

Envergure
HauteurPoids
ColorisColoris
LarvesLarves
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

Chant ou criCri et chant

Chant d'insecteChant

VolVol

Description

HabitudesHabitudes

Description
Mœurs matutinauxMœurs diurnesMœurs crépusculairesMœurs nocturnes
Les érèses vivent parfois en colonies.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Les mâles sont erratiques, errant dès la deuxième quinzaine de septembre à la recherche d'une femelle qui, elles, ne quittent jamais leur terrier.
Territorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
L'accouplement a lieu dans le terrier.

Les femelles ne mangent pas le mâle.

Site de ponte
NidNid
L'érèse noire creuse un terrier très discret en forme de tube dont l'entrée est recouverte d'une sorte de tente faite d'un tube de soie brunâtre finissant en voûte ; cette soie particulière est émise par des filières spécialisées (le cribellum). Elle disperse de la soie dans les environs immédiats.
Ponte
La ponte est recouverte de soie cribellée mélangée avec des particules de terre.
Œufs
La femelle fabrique un cocon pour contenir ses œufs ; ce cocon est constitué d'une enveloppe interne, blanc nacré, qui contient les œufs et d'une enveloppe externe, épaisse et plus sombre à laquelle s'accrochent des débris.

La mère transporte son cocon près de l'entrée durant la journée pour le réchauffer, puis le redescend la nuit dans son tube effectuant ainsi une certaine thermorégulation.

Éclosion
LarveLarve
Nymphe
Période de vol
Les mâles deviennent adultes en automne ou au printemps.

Les femelles deviennent adultes vers trois ans et ne font qu'une seule ponte.

Les jeunes érèses restent longtemps avec leur mère et passent l'hiver dans son terrier. À ce moment, la mère peut être mangée par ses enfants.

Les jeunes peuvent muer six fois avant de sortir. Une fois arrivé à maturité, en automne ou au printemps, les mâles quittent leur trou.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Imago
Phase d'hibernation
Prédateurs
Oiseaux insectivoresAraignéesGuêpes
LongévitéLongévité
Les femelles peuvent vivre quatre ans.

RégimeNourriture

Description
Les érèses noires mangent d'autres araignées et des coléoptères, notamment les cicindèles. Elles ne tissent pas de toile pour capturer les insectes : elles attrapent avec leurs pattes ceux qui passent à proximité de leur terrier.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Landes
Pentes recouvertes de bruyères.
SouchesGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Centre et sud de la France.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire

StatutStatut

Rareté
DégatsDégâts et nuisances
MenacesMenaces
Protection

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
L'araniella cucurbitina (Araniella cucurbitina)
L'argiope rayée (Argiope bruennichi)
L'épeire diadème (Araneus diadematus)
L'érèse noire (Eresa niger)
La thomise variable (Misumena vatia)
Le xysticus cristatus (Xysticus cristatus)
Sujets plus larges
Racine
Les acariens (Acarida)
Les aranéides (Araneae)
Les opilions (Opiliones)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.