AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le gabbro

Sujet parent ] [ Sujet suivant ] [Auvergne] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Étymologie] [Description] [Formation] [Gisement] [Composition] [UtilisationsPage éditée

PhotosPhotos

Gabbro. Gabbro en LPA. Cliquer pour agrandir l'image.Gabbro. Gabbro en LPNA. Cliquer pour agrandir l'image.Gabbro. Gabbro en LPA. Cliquer pour agrandir l'image.
GabbroGabbro. Enclave dans bombe. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française

DescriptionDescription

ConnaissancesGénéralités
Roche magmatique plutonique (de - 5 à - 10 kilomètres).
  • grains moyens à grossiers
  • couleur foncée
  • structure litée ou grenue

Le gabbro est une roche plutonique formée de grains comme le granite, auquel il s'apparente par la structure, mais sa composition chimique le rapproche des basaltes. C'est une roche magmatique grenue (plutonique) de teinte sombre, pauvre en silice, essentiellement composée des plagioclases calciques (labrador, bytownite) et de pyroxènes (augite titanifère). Il contient également d'autres minéraux sombres, riches en fer et en magnésium, comme l'olivine ; des amphiboles (hornblende brune) et de l'apatite peuvent être présentes. On ne le distingue de la diorite qu'au microscope, par l'identification des plagioclases.

Les gabbros se trouvent dans la nature sous forme de filons-couches (sills) et d'intrusions dans les domaines subvolcaniques, en grandes masses ou en petits affleurements. Le plus souvent, ils se présentent en petites intrusions : soit des cheminées de quelques dizaines de mètres de diamètre, soit des lames aplaties dans les couches sédimentaires ou métamorphiques. Les ophiolites, ces portions émergées de la croûte océanique, présentent aussi des séries de gabbro lité.

ColorationsCouleurs
RemarquesRemarques
Classification : roche ignée intrusive.

Couleur : vert foncé ou gris foncé.

Dureté : supérieure à 5,0.

Masse volumique : de 2,8 à 3,1 g/cm 3

Roches semblablesRoches semblables

Formation

Roche qui se forme sous les dorsales océaniques par un refroidissement très lent d'un magma. Les minéraux plagioclase et pyroxène ont donc le temps de pousser tranquillement.

CompositionComposition

Roche basique: contenu total en silice entre 45 et 55% et contenu en quartz inférieur à 10%.

Contient de 0 à 5% de quartz, de 40 à 60% de hornblende, biotite, augite, hypersthène ou olivine, de 40 à 60% de plagioclase (labrador ou bytownite).

Minéraux accessoires: ilménite, magnétite, sulfure de fer et apatite.

Gabbro. Plagioclase en lpa. Cliquer pour agrandir l'image.Gabbro. Biotite en lpa. Cliquer pour agrandir l'image.
Plagioclase en LPA
(zoom= ×4 environ).
Biotite en LPA
(zoom= ×4 environ).
Gabbro. Amphibole en lpa. Cliquer pour agrandir l'image.Gabbro. Pyroxene et amphibole en lpa. Cliquer pour agrandir l'image.
Amphibole en LPA
(zoom= ×4 environ).
Pyroxène et Amphibole en LPA
(zoom= ×4 environ).

Utilisations

Économiques
Granulats.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Auvergne > Géologie > Roches > Roches magmatiques > Roches plutoniques > Gabbro
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le gabbro
Le granite
La péridotite
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les roches plutoniques de la chaîne des Puys
Les roches volcaniques de la chaîne des Puys
Sujet parent ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.